Logo Torah-Box

Je mange les dragées pour les amandes, quelle Brakha faire ?

Rédigé le Dimanche 6 Novembre 2022
La question de Anonyme

Chalom Rav,

Concernant les dragées, la bénédiction est "Chéhakol".

Or, si je mange les dragées pour les amandes (en plus grosse quantité) et non pas pour le sucre qui l'entoure, la Brakha est-elle la même ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38848 réponses

Bonjour,

1. En effet, dans un tel cas, certains décisionnaires pensent que la Brakha à réciter est celle de l'amande : Boré Peri Ha'èts - étant donné que [pour vous], c'est l'essentiel. Michna Broura, chapitre 204, passage 51, Chévet Halévi, volume 7, réponse 27, passage 5.

2. D'après certains décisionnaires, si l'amande est majoritaire par rapport au sucre [c'est votre cas], la Brakha est Boré Peri Haèts. Vézot Habrakha, édition 5760, page 96, Pisské Techouvot, chapitre 204, note 88, Michna Broura, édition Dirchou, chapitre 204, passage 51, note 39.

3. Certains décisionnaires restent sur un doute et conseillent de réciter la Brakha Chéhakol ou de séparer la première amande [uniquement] de son enrobage afin de réciter une Brakha sur chaque partie. Halakha Broura, volume 10, page 204, Yalkout Yossef, Hilkhot Brakhot page 431, Or Létsion, volume 2, chapitre 14, Halakha 4, Birkat Hachem, volume 3, chapitre 10, Halakha 47 [lire la note 174 : on peut comprendre qu'il partage l'avis des décisionnaires précités, dans le paragraphe 2].

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 5)

Questions au Rav Dayan (tome 5)

Ces questions, vous vous les êtes posées un jour, ou vous vous les poserez dans l’avenir…

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN