Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
07:08 : Mise des Téfilines
08:16 : Lever du soleil
12:38 : Heure de milieu du jour
16:59 : Coucher du soleil
17:49 : Tombée de la nuit

Paracha Vayétsé
Vendredi 2 Décembre 2022 à 16:37
Sortie du Chabbath à 17:49
Afficher le calendrier

Je n'ai pas pu allumer les bougies lors de mon Chabbath 'Hatan

Rédigé le Jeudi 13 Septembre 2018
La question de Sarah O.

Bonjour,

Pour mon premier Chabbath mariée, je n’ai pas pu allumer les bougies car j’étais déjà rentrée dans Chabbath lorsque je suis arrivée à l'endroit du Chabbath 'Hatan.

On m'a alors dit de rajouter une bougie tous les Chabbath de ma première année mariée.

Est-ce vrai ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
32913 réponses

Bonjour,

Vous n’avez pas besoin d’allumer une bougie supplémentaire.

Apparemment, lorsque vous dites « car j’étais déjà rentrée dans Chabbath », cela signifie que l’heure de l’allumage était déjà passée.

Première raison

Certains de nos maîtres disent que l’obligation d’allumer une bougie supplémentaire n’est en vigueur que pour une femme ayant déjà allumé les bougies de Chabbath mais pas pour une nouvelle Kalla n’ayant pas allumé les bougies la veille du premier Chabbath suivant son mariage. Voir Pisské Techouvot [nouvelle édition - 5771], chapitre 263, passage 3, note 35 au nom de l’auteur du Shraga Hameïr.

Seconde raison

D’après certains décisionnaires, si l’endroit où l’on se trouve était éclairé par de la lumière électrique, on ne rajoute pas une bougie supplémentaire en cas d’oubli. Voir Or Létsion, volume 2, chapitre 18, fin de la note 12.

Troisième raison

Apparemment, lorsque vous vous êtes aperçu de votre manquement, il y avait encore du temps jusqu’à l’heure de la Chkia’.

L’heure de l’allumage des bougies figurant dans les calendriers est toujours 18, 30 ou 40 minutes avant l’heure de la Chkia’ [cela varie selon les pays et les calendriers].

Vous pensiez, à tort, qu’il n’était plus possible d’allumer les Nérot.

La raison pour laquelle vous n’avez pas allumé les Nérot est donc, une erreur - un vrai cas de force majeure. Dans une telle éventualité, il n’est pas nécessaire d’allumer une bougie supplémentaire. Voir un semblant de preuve dans Pisské Techouvot [nouvelle édition - 5771], chapitre 263, passage 3, notes 32 et 36.

Pour d’autres cas de force majeure, voir Kvod Hachabbath, page 115.

A ce sujet, voir Kvod Hachabbath, page 112, note 70, troisième paragraphe.

Quatrième raison

Si vous êtes Séfarade et que vous étiez invitée pour le Chabbath ‘Hatan, vous étiez acquittée de l’allumage de la femme votre hôte.

Il est vrai que vous auriez pu allumer les bougies dans la chambre que l’on vous a réservée, mais si cela vous était interdit pour des raisons de sécurité, vous n’avez aucune obligation de rajouter une bougie supplémentaire.

Même si l’allumage dans votre chambre était permis, vous n’avez pas l’obligation d’allumer une bougie supplémentaire.

Même si vous êtes Ashkénazes, vous n’avez pas l’obligation d’allumer une bougie supplémentaire. Voir Michna Broura, édition Dirchou, chapitre 263, passage 7, note 13, au nom du Rav Wozner.

Cinquième raison

Voir Pisské Techouvot [nouvelle édition - 5771], chapitre 263, fin de la note 39.

Tout n’a pas été dit à ce sujet. Voir Pisské Techouvot [nouvelle édition - 5771], chapitre 263, passage 3, notes 35-39.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 5)

Questions au Rav Dayan (tome 5)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 5 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 313 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN