Aujourd'hui à Paris
05:26 : Mise des Téfilines
06:38 : Lever du soleil
13:56 : Heure de milieu du jour
21:12 : Coucher du soleil
22:03 : Tombée de la nuit

Paracha Réé
Vendredi 14 Août 2020 à 20:49
Sortie du Chabbath à 21:58

Hiloulot du jour
Rav Aharon Rokea'h (Belz)
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Je n'arrive pas à profiter de ma grossesse !

Rédigé le Mardi 28 Janvier 2020
La question de Anonyme

Chalom,

Depuis le début de ma grossesse, je suis envahie par des pensées négatives et par un sentiment de tristesse.

Pourtant, je vis un moment extraordinaire, mais ces états d'âmes m'empêchent d'en profiter.

Des conseils ?

La réponse de Rav Yossef 'Haïm BENHAMOU
Rav Yossef 'Haïm BENHAMOU
400 réponses

Chalom Ouvrakha,

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles une femme peut être triste durant la grossesse.

Ne vous formalisez pas, il est parfaitement normal d'avoir des sauts d'humeur en période de grossesse. Par essence, la grossesse est une transformation, afin d'amener une nouvelle formation dans le monde : votre enfant !

1. A cause des hormones, elles sont le facteur principale des états d'âme. D.ieu a instauré ceci comme une mesure de protection du corps, pour que la femme enceinte pense à elle et protège son bébé.

2. La mauvaise réaction d'une personne de votre entourage à l'annonce de votre grossesse.

3. A chaque fois que vous avez une pensée négative, lisez un Téhilim, regardez l'horizon, ou faites-vous plaisir.

4. Si cela persiste, allez voir un kinésiologue ou une autre médecine énergétique, pour découvrir des traces des peurs enfantines.

5. Le Rav Pinkus dit que la difficulté de la grossesse est pour que la femme prie. En effet, neuf parts de parole ont été données à la femme afin qu’elle prie (Kidouchin).

Une bonne délivrance, avec un beau bébé en bonne santé.

Kol Touv.

Mékorot / Sources : Rav Chimchon David Pinkous.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Yossef 'Haïm BENHAMOU