Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
04:34 : Mise des Téfilines
05:58 : Lever du soleil
13:48 : Heure de milieu du jour
21:38 : Coucher du soleil
22:36 : Tombée de la nuit

Paracha Bé'houkotaï
Vendredi 27 Mai 2022 à 21:22
Sortie du Chabbath à 22:44
Afficher le calendrier

Je suis trop nerveuse !

Rédigé le Mardi 12 Janvier 2021
La question de Anonyme

Bonsoir Rav,

Je suis une fille plutôt nerveuse, mais essayant de travailler sur cette Midda.

Mais lorsque j’ai mes règles, je suis très, très nerveuse envers mon entourage...

Ce comportement négatif m’exaspère beaucoup et ça me rend un peu hypocrite envers Hachem... Avez-vous des conseils à me donner ?

Merci beaucoup.

La réponse de Rav Yonathan SEBBAN
Rav Yonathan SEBBAN
7 réponses

Bonjour,

Vous faites face à une situation difficile et vous l’affrontez avec courage et clairvoyance. Bravo, que cette honnêteté vous aide et que vous puissiez, avec l’aide d’Hachem, trouver la sérénité et l’harmonie que vous recherchez.

L’état que vous décrivez est la réunion de facteurs émotionnels et de facteurs physiologiques.

Votre relative nervosité en temps normal d’abord, une nervosité excessive et à outrance, lorsque vous avez vos règles, ensuite : s’ajoute à cela votre détresse, car vous êtes affectée par le fait que votre attitude ne soit pas en conformité avec celle d’une fille d’Israël ayant la crainte d’Hachem.

Portons notre attention sur les trois points que vous relevez.

La nervosité : elle peut avoir plusieurs sources : il y a des facteurs génétiques, "le tempérament", dirait-on, et des facteurs qui sont liés à votre vécu, passé ou présent. Des soucis de santé ou de Parnassa, un mécontentement général dû à une situation dans laquelle vous vous trouvez, un manque d’estime de soi, peuvent être à l’origine de la nervosité.

Je vous dis cela pour vous inviter à analyser quel est l’élément ou les éléments qui sous-tendent votre nervosité. Prenez le temps de la réflexion, éventuellement avec l’aide d’une personne à l’écoute et compétente. Identifier la cause de votre nervosité vous permettra d’aborder le quotidien avec plus de recul et de compréhension. Faire intervenir votre réflexion vous permettra d’être moins réactive et d’orienter votre travail sur cette Midda.

Je ne saurais que trop vous recommander de vous initier aux exercices de "pleine conscience", Mindfulness (pour les anglophones). Il s’agit d’exercices sur la pensée et la respiration, qui vous permettront d’éduquer votre corps et votre cerveau à d’autres types de réaction, et à acquérir, avec l’aide d’Hachem, une position plus relaxée.

Beaucoup de livres/sites/app. existent. Vous pouvez vous initier seule ou avec une amie, ou vous pouvez vous faire accompagner par un professionnel.

Pendant la période de vos règles, tout ce que vous vivez est démultiplié. Il convient de rappeler que certains médicaments peuvent contribuer à diminuer ces effets, même s’ils ne les font pas disparaitre totalement.

Ici, Mindfulness et les courts exercices que vous pourrez faire tout au long de la journée vous aideront.

Coupez votre journée en petites périodes (demi-heure par demi-heure, ou heure par heure). Au début de chaque heure, visualisez ce qui pourrait entrainer une colère, et visualisez une réaction appropriée.

Ainsi, Bé'ézrat Hachem, vous construirez petit à petit un "nouveau dictionnaire de réactions".

Vous avez l’honnêteté de reconnaitre ce qui doit être corrigé, vous faites et allez faire beaucoup d’efforts pour vous contrôler. Votre attitude ne semble pas hypocrite. Dans vos Tefilot, demandez à Hachem qu’Il soit avec vous dans ce chemin, pour le faire le plus aisé et le plus court possible.

Beaucoup de Hatsla'ha !

Rav Yonathan Sebban - Enseignant et psychothérapeute

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Yonathan SEBBAN