Logo Torah-Box

L'étourdissement des bêtes avant la Che'hita [2]

Rédigé le Jeudi 25 Mai 2023
La question de Anonyme

Chalom Rav Dayan,

J'ai une question supplémentaire sur la réponse au sujet de l'étourdissement traitée ici : https://www.torah-box.com/question/pourquoi-l-etourdissement-avant-l-abattage-est-interdit_86036.html

Vous dites que l'étourdissement pose un problème de Messoukénèt / Tréfa (non viable, dont la vie est en danger), car cela cause des anomalies au cerveau ou autres membre, et j'imagine que cela est dû à la violence du coup reçu par la méthode d'étourdissement.

Du coup, théoriquement, quel serait le problème d'effectuer la Che'hita sur un animal qu'on a endormi avec des sédatifs (si c'est sans piqure) ? Et sur un animal qui serait endormi naturellement ?

Merci pour votre réponse.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38977 réponses

Bonjour,

Votre question a été traitée par les plus grands décisionnaires de ce siècle et du siècle passé.

L'utilisation de sédatifs est strictement interdite.

1. Première raison : la moindre transformation et la moindre modification dans l'accomplissement d'une Mitsva entraîne des risques que seul Hachem sait vers quoi elles mèneront.

Le 'Hatam Sofer s'est prononcé à ce sujet en disant : 'Hadach Assour Mine Hatorah : toute nouveauté est interdite par la Torah car on s'engagerait dans une situation dont l'issue est "inconnue". 'Hatam Sofer, volume 1 - Ora'h 'Haïm, réponses 28, 148 et 181, volume 2 - Yoré Déa, réponse 19.

Pour un exemple, cliquez sur ce lien : https://www.torah-box.com/question/kosherswitch-est-il-vraiment-un-interrupteur-cachere_4625.html

2. Seconde raison : les scientifiques ne sont pas unanimes sur les conséquences des agents sédatifs sur les membres intérieurs de la bête. Iguerot Moché - Yoré Déa, volume 2, réponse 18, 'Helkat Yaacov - Yoré Déa, réponses 1-2. Pour les conséquences des chocs électriques, voir ici : https://www.torah-box.com/question/pourquoi-l-etourdissement-avant-l-abattage-est-interdit_86036.html

3. Troisième raison : si les deux raisons précitées n'étaient pas un problème [ce qui n'est vraiment pas le cas], il aurait fallu qu'une autorité rabbinique / un surveillant assiste à l'engourdissement des bêtes pour être assuré du processus. Les choses peuvent changer à chaque instant.

4. Il n'est pas interdit de faire la Che'hita lorsque la bête s'est endormie naturellement [durant sa sieste, "lorsqu'elle fait dodo"]. Iguerot Moché - Yoré Déa, volume 2, réponse 18, passage Hiné.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Elie (n°10) : Le feu : danger !

Elie (n°10) : Le feu : danger !

Outil pédagogique sous forme de livret en couleur et plastifié pour apprendre aux enfants à faire attention au feu.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN