L'histoire de Judith a-t-elle bien existé ?

Rédigé le Mercredi 9 Décembre 2020
La question de Anonyme

Chalom,

Dans l'abrégé du Choul'han 'Aroukh, il est dit que la fille du Cohen Gadol Yo'hanan était très belle, et que le roi grec a demandé à ce qu'elle vienne vers lui. Elle l'a enivré, l'a décapité, et à apporter sa tête à Jérusalem.

Or, dans l'histoire de Judith, il est dit qu'elle était de la descendance de Chim'on (et non de Lévi), et que la tête décapitée a été apportée à Betoulia et non Jérusalem.

J'ai pensé à deux histoires différentes, mais comme elles sont fortement semblables, j'ai un doute.

De plus, que penser de l'histoire de Judith ? Est-elle vraie ou bien est-ce une histoire inventée ? Car rien que le début du livre montre beaucoup d'anachronismes avec les rois cités. Mais d'un autre côté, le Mé'am Lo'èz rapporte cette histoire, ainsi que votre livre Torah-Box sur la fête.

La réponse de Rav Shimon GRIFFEL
Rav Shimon GRIFFEL
515 réponses

Bonjour,

Vos interrogations sont pleinement justifiées et font preuve d’une grande perspicacité. Il n’est pas possible de décider sans équivoque si l'histoire de la fille de Yo'hanan Cohen Gadol et celle de Yéhoudith sont une seule et même histoire ou si l’on parle de deux histoires différentes, puisque les écrits que l’on trouve à ce sujet dans nos sources se contredisent.

Selon certains, il s’agit de deux histoire différentes. Voir Otsar Hamidrachim de Rav Yéhouda David Eisensten (New York, 5675), Yotsèr [ajout dans la Brakha "Yotsèr Haméorot"] du premier Chabbath de 'Hanouka, Rokéa’h sur la Téfila de 'Al Hanissim, Kaf Ha’haïm Ora’h 'Haïm 670, passage 18. Selon eux, ce n'est pas la fille de Yo'hanan Cohen Gadol qui tua le gouverneur, mais ses frères qui furent entrés chez lui en même temps qu'elle.

Selon d’autres, il s’agit d’une seule et même histoire ; la fille de Yo’hanan Cohen Gadol s’appellerait Yéhoudith. Voir Ran sur le Rif Chabbath 10a, Kol Bo 44, Darké Moché Ora’h 'Haïm 670, Taz et de nombreux autres commentateurs sur place.

Le Kitsour Choul’han 'Aroukh pense comme la deuxième opinion.

Bien que je ne l'ai pas lu, d'après ce que vous dites, il semble que le livre de Judith pense comme la première opinion, qu'il s'agit d'une histoire autre que celle de la fille de Yo’hanan Cohen Gadol. Selon lui, il semble qu'elle se soit passée durant le siège de Yérouchalayim par Nabuchodonosor, le roi de Babylone, lors de la destruction du premier Temple.

Bien qu'il soit possible de se poser des questions sur la véracité et la précision du livre de Judith, ou du moins certaines versions [il ne faut pas oublier que la majeure partie des versions dont l'on dispose sont des traductions plus ou moins exactes et plus ou moins fiables], il me semble que le fait que cette histoire ait eu lieu ne peut l'être puisque ce récit est rapporté de nombreuses fois dans l'écriture toranique tout au long de notre longue histoire. 

Pour plus de détails, voir Cha'aré Yémé 'Hanouka, qui traite longuement du sujet dans les annexes à la fin du livre.

Nous restons à votre disposition, Bé'ézrat Hachem, pour toute question.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Shimon GRIFFEL