c Question au Rav : La magie, ça existe ?

La magie, ça existe ?

Rédigé le Mercredi 25 Mars 2020
La question de Anonyme

Bonjour,

J'aimerais savoir si la Torah mentionne que la magie ou les pouvoirs surnaturels existent réellement ?

Merci d'avance pour votre réponse.

La réponse de Rav Eliahou TOUITOU
Rav Eliahou TOUITOU
75 réponses

Chalom Oubrakha,

La Torah connait deux sortes de magie et les deux sont strictement interdites. Cela correspond en français à la prestidigitation ou l'illusion (Sanhédrin 67a), qui utilisent la rapidité des mains et des "trucs", et la magie noire qui est plus grave encore et qui consiste à utiliser les forces du mal. Comme il est écrit dans la Torah (Michpatim 22-17) : "La sorcière tu ne laisseras pas vivre".

Pour l'illusion, on voit dans Sanhédrin que certains découpaient un chameau à l'épée sans faire couler de sang, ou donnaient à voir qu'un champ de courge avait été récolté, alors qu'il n'en était rien, ou encore, lançaient une bague en l'air et la faisaient ressortir de la bouche de l'un des spectateurs présents, etc. Tout ceci est appelé "prendre les yeux". En d'autre termes, faire croire par des mouvements rapides des phénomènes qui n'existent pas.

Le Kessef Michné sur le Rambam Hilkhot 'Akoum 11-9 fait la différence entre l'illusionniste que l'on connait et celui qui utilise les forces de l'impureté. De toute façon, les deux pratiques nous sont interdites. Voir Yabi'a Omer tome 5 Yoré Déa 14.

Une tout autre catégorie de ce que vous nommez "pouvoirs surnaturels" est attribuée aux Tsadikim, dont certains utilisent la "Kabbale en action". C'est le lot de très rares personnes dans notre génération et certains même s'abstiennent de certaines pratiques Cachères, mais déconseillées. Pour la plupart, on ne sait pas qui ils sont, et tout ce qu'ils font est pour la gloire de D.ieu et jamais à des fins personnelles, par exemple, le Rav Kadouri zatsal.

Il existe donc le "surnaturel" dans l'impureté et, en face, dans la pureté, comme on le voit dans la Torah où Moché transforme son bâton en serpent et les sorciers du Pharaon en font de même, mais dans le domaine de l'impureté.

En gros, les moyens d'y parvenir ne sont pas les mêmes, et en ce qui nous concerne, la fin ne justifie pas les moyens. Pourtant, Moché montrera une plus grande capacité à faire des miracles alors que, pour la plaie des poux, les sorciers diront : "Ça, on ne sait pas faire, c'est le doigt de D.ieu."

Cependant, un juif se doit d'aller selon la Torah, et, comme il est dit dans Avot : "Toute personne qui étudie la Torah de manière désintéressée méritera beaucoup de choses". Et on voit encore aujourd'hui des Tsadikim qui accomplissent des miracles par le mérite de leur Torah.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Eliahou TOUITOU