Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
07:23 : Mise des Téfilines
08:33 : Lever du soleil
12:43 : Heure de milieu du jour
16:53 : Coucher du soleil
17:45 : Tombée de la nuit

Paracha Vayéchev
Vendredi 16 Décembre 2022 à 16:36
Sortie du Chabbath à 17:49
Afficher le calendrier

La mort, punition ?!

Rédigé le Dimanche 12 Août 2018
La question de Anonyme ..

Bonjour Rav,

Pourquoi dans ce monde, la mort est vue comme la pire chose qu'il puisse nous arriver ?

C'est également la plus grande des punitions dans la Torah, mais pourtant on dit que ce monde n'est qu'un passage et que le bonheur qu'on a au monde futur est inimaginable.

La vie est dure, nous devrions donc être pressés de mourir pour avoir des réponses à toutes nos questions.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
33115 réponses

Bonjour,

Ce que vous constatez est absolument vrai.

Pour certains, c’est du fait que ce monde est symbole du profit et la mort en marque une « triste fin ».

Mais pour d’autres, c’est du fait que la mort annonce la fin d’une période durant laquelle il est possible d’accomplir des Mitsvot qui sont les seuls moyens de se rapprocher d’Hachem et les seules chances permettant d’accéder au monde futur.

Voir, par exemple, Pirké Avot, chapitre 4, Michna 16, Talmud Erouvin 22a : Hayom La’assotam, Ouma’har Lekabel Sekharam… et chapitre 1 du Méssilat Yécharim.

Le Gaon de Vilna n’a-t-il pas versé des larmes avant de quitter ce monde, en tenant tendrement ses Tsitsit et en s’exclamant en ces termes :

« Dans ce monde, avec quelques centimes, il est possible d’accomplir des Mitsvot dont la portée est infinie ».

Les « ignorants » pleurent, donc, les plaisirs de l’endroit qu’ils quittent.

Alors que les « justes » regrettent les Mitsvot qu’il était possible d’y accomplir.

Le verset nous dit : "Mieux vaut aller dans une maison de deuil que dans une maison où l'on fait la fête, [pourquoi ? Car] là se voit la fin de tout homme et les vivants doivent la prendre [la fin] à cœur".

Voir Kohélet [l'Ecclésiaste], chapitre 7, verset 2.

Donc, la mort ne devrait effrayer personne.

Il est à noter, tout de même, que les justes ne souffrent absolument pas lorsqu’ils quittent ce monde. Nos Sages illustrent leur départ comme le retrait d’un cheveu de la surface d’un ustensile de lait et considèrent la mort comme étant une chose Tov Méod - très bonne.

Voir Talmud Brakhot 8a, Talmud Moède Katan 28a, Mikhtav Mééliyahou, volume 4, page 169 et Midrash Rabba, chapitre 9, paragraphe 5 sur Béréchit.

Pour des détails à ce sujet, cliquez sur les liens suivants :

http://www.torah-box.com/question/pourquoi-hachem-nous-a-cree-sur-terre_14607.html

http://www.torah-box.com/question/enterrement-vs-mariage-que-privilegier_16266.html

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 5)

Questions au Rav Dayan (tome 5)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 5 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 313 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN