c Question au Rav : La part du 'Erev Rav

La part du 'Erev Rav

Rédigé le Dimanche 30 Mai 2021
La question de Anonyme

Bonjour,

Quelle part a eu le 'Erev Rav en terre d’Israël ?

Qu’ont-ils fait, eu ou reçu après la plaie de l’obscurité ?

La réponse de Rav Yona GHERTMAN
Rav Yona GHERTMAN
53 réponses

Chalom,

Le "Erev Eav" désigne le mélange des personnes issues de différentes nations qui ont accompagné les Bné Israël lors de la sortie d'Egypte [Chémot 12, 38 et Rachi]. Avant le moment de la sortie d'Egypte, ce terme n'apparaît pas.

Cependant, le Rav Elie Munk note un avis selon lequel Moché Rabbénou choisit d'associer le "Erev Rav" aux Bné Israël afin de "combler la lacune créée par la mort des 2.400.000 juifs impies pendant les jours des ténèbres par un nombre équivalent de païens convertis" [La Voix de la Torah, l'Exode, commentaire sur Ibid., p.126].

D'après cette opinion, ils auraient donc été constitués en tant que groupe en conséquence de la plaie de l'obscurité.

Bien qu'ils aient été acceptés auprès des Bné Israël, leur conversion est considérée comme mauvaise. Par conséquent, ils n'eurent pas de part lors du partage de la terre d'Israël à l'époque de Yéhochou'a. Tout différent sera le rassemblement des exilés accompagnant les temps messianiques. Les convertis qui auront le mérite de s’installer en terre d’Israël seront exclusivement ceux qui sont entiers et sincères vis-à-vis de Dieu. Ceux-là auront alors une part spécifique dans le territoire promis aux descendants des patriarches, ainsi qu’à ceux les ayant rejoints.

[D'après le Maharam ben 'Haviv, cité dans le Michné Lamélekh sur Hilkhot Bikourim 4, 3 et Torah Temima, commentaire sur Bamidbar 10, 29, note 19. Cf. dans mon dernier livre davantage de précisions à ce sujet : Y. Ghertman, La conversion au judaïsme, une identité juive en devenir (tome 2), éditions Lichma, pp.237-240]

A votre disposition pour plus de précisions.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Yona GHERTMAN