Logo Torah-Box

Le "Emet", c'est quoi ?

Rédigé le Jeudi 7 Mars 2019
La question de Anonyme

Chalom,

Nous suivons le chemin de la Torah, car il est le chemin du Emet, de la vérité.

Mais clairement, concrètement, que veut dire, dans ce sens, le Emet ?

Le Emet est la base de toute notre 'Avodat Hachem et j'aimerais comprendre de manière intelligible ce qu'est le Emet.

Merci beaucoup.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
37873 réponses

Bonjour,

Nous sommes dans un monde qui porte le nom de 'Alma Dechikra - un monde de mensonge.

Cette appellation tire son origine dans le Midrash Rabba [édition Mordékhaï Margalioth], chapitre 26, passage 7 sur Parachat Emor.

Rabbi Tsadok Hacohen de Lublin, Rabbi Moché ‘Haïm Luzzato, ainsi que de nombreux autres maîtres développent cette notion existentielle en se basant sur les nombreux écrits de nos Sages, à ce sujet.

Si l’on venait à rédiger une réponse détaillée, cela prendrait plusieurs jours d’écriture. Donc, suffisons-nous de ce qui suit.

Nous nous trouvons dans un monde où Hachem s’est voilé et où la vérité n’est pas apparente.

Voir Téhilim 85, verset 12, Téhilim 94, Téhilim 104, verset 20 et Talmud Baba Métsia 83b.

Nos Sages disent que les lettres du mot Emet - vérité, sont les plus éloignées de l’alphabet. Ce qui n’est pas le cas des lettres du mot Chékèr - mensonge qui sont des lettres qui se suiventVoir Talmud Chabbath 104a. Cela fait allusion à l’abondance de mensonges et à la rareté de la vérité. Cela fait, également, allusion aux efforts qu’il faut fournir pour atteindre la vérité et à la disponibilité du mensonge.

Nous avons le devoir de chercher cette vérité, d’en être persuadé et de repousser au loin le mal et le mensonge.

Voir Dévarim 11, verset 26 et Dévarim 30, versets 15-19.

Cela fait partie de la nature du monde qu’Hachem a voulu créer afin que l’on puisse bénéficier d’un libre arbitre.

Voir Da’at Tevounot, passages 37-65.

Ceci est la mission de chacun d’entre nous sur terre et si nous faisons tous les efforts pour la mener à bien, nous mériterons le monde futur.

Voir Pirké Avot, chapitre 4, Michna 16.

Dès les premiers jours de la création, ce mal-mensonge existait dans le monde : les fruits de l’arbre défendu.

Il était interdit d’en consommer, mais le serpent était là pour inciter l’homme à transgresser la parole divine.

Voir Béréchit 3, verset 4.

Cela faisait partie, cela fait encore partie et cela fera partie du plan divin de la Création jusqu’à la venue du Machia’h.

Depuis, nous sommes déchirés entre ce qui est beau-attirant [et interdit] d’une part, et ce qui est bon-utile, d’autre part.

Voir Méssilat Yécharim, chapitre 1, passage Véhiné Samo.

La faute n’est pas obligatoirement désagréable [Voir Rachi sur Vayikra 20, verset 26], elle est certes, source de plaisir ou agréable, mais elle reste, cependant, une interdiction.

Il n’est pas interdit de joindre l’utile à l’agréable, mais pour ne pas déraper, il faut faire preuve de prudence et marcher à la lueur de la vraie lumière : la Torah.

C’est uniquement la Torah qui est en mesure de nous éclairer et de nous armer des meilleures armes, les plus sophistiquées, pour lutter contre le mensonge de ce monde.

Voir Talmud Kiddouchine 30b.

Si l’on s’éloigne de cette lumière, alors, on plonge dans les mensonges les plus grossiers, éhontés, odieux et même dans les mensonges institutionnalisés.

Voir Sota, chapitre 9, Michna 15.

La réalité n’est, alors, plus claire et l’on a tendance à se tourner vers le mal plutôt que vers le bien. Pire, le mal est considéré bien, le bien est considéré mal. Le vrai est considéré mensonge et le mensonge est adoré pour devenir un culte.

Voir Méssilat Yécharim, chapitre 3, passage Véhavène Kama Nifla.

Quelques exemples :

1. Malheureusement, il faut travailler pour vivre et non vivre pour travailler et manger.

Savez-vous pourquoi de [très] nombreuses personnes passent la majorité de leur temps libre à travailler ? Réponse : elles ne voient pas clair !

http://www.torah-box.com/question/parachat-hamane-le-mardi-de-parachat-bechala-h-pourquoi_17090.html

http://www.torah-box.com/question/l-argent-sale-est-il-prevu-a-roch-hachana_13301.html

http://www.torah-box.com/question/expliquer-a-mon-pere-que-la-parnassa-vient-d-hachem_12510.html

2. Les automobilistes savent tous [je l’espère] que même si le feu est vert, ils doivent faire preuve de prudence et ne pas avancer sans jeter un coup d’œil sur leurs côtés afin d’être assurés qu’aucun chauffeur ivre ou irresponsable ne surgisse.

Donc, le feu vert n’est plus un vrai signe. Il n’est plus possible d’avancer les yeux fermés.

Pourquoi ? Réponse : nous sommes dans un monde de mensonge. Ceux qui ont une mauvaise « conduite » [et qui violent les lois du code la route] se promènent ici et là.

3. Depuis l’aube du temps, il y a des situations qui nous paraissent incompréhensibles, voire illogiques. Moché Rabbénou n’a pas pu résister face à de telles situations. Des Tsadikim qui souffrent, des méchants qui prospèrent, etc. Il en fait part à Hachem lorsqu’il se trouva sur le mont Sinaï. Voir Talmud Brakhot 7a.

4. Rabbi Akiva a quitté ce monde dans des conditions atroces.

Voir Talmud Brakhot 61b.

Lorsque Moché Rabbénou en a eu connaissance, Hachem lui imposa le silence.

Voir Talmud Mena’hot 29b.

5. Réouven prête de l’argent à Chimon.

N’avez-vous jamais entendu qu’il soit dans l’obligation de le prier pour récupérer sa dette ?

Pourquoi ?

Réponse : nous sommes dans un monde mensonger. La vérité n’est pas évidente et claire pour tous.

6. N’avez-vous pas entendu que depuis 2001, vingt États ont progressivement ouvert le mariage civil aux couples de personnes de même sexe, dont dix sont situés en Europe [Pays-Bas, Belgique, Espagne, Islande, Norvège, Portugal, Suède, Danemark, France [Eh oui !], Irlande], et quatre en Amérique [Canada, Argentine, Uruguay, et Brésil], etc.

En France, par exemple, la loi no 2013-404 du 17 mai 2013 a aboli de fait le mariage hétérosexuel et a instauré le "mariage pour tous", ouvert aux couples de personnes de même sexe.

En Irlande, le référendum du 22 mai 2015 a consacré l'ouverture des mariages civils et religieux aux couples de personnes de même sexe.

7. Tous les jours, nous récitons à plusieurs reprises le Kaddich et 'Alénou Léchabéa’h pour mériter de voir le dévoilement de la gloire d’Hachem et que la vérité puisse éclairer toute l’humanité.

Voir Yéshaya [Isaïe] 11, verset 9.

Tout n’a pas été dit à ce sujet.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 5)

Questions au Rav Dayan (tome 5)

Ces questions, vous vous les êtes posées un jour, ou vous vous les poserez dans l’avenir…

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN