Aujourd'hui à Paris
05:41 : Mise des Téfilines
06:50 : Lever du soleil
13:54 : Heure de milieu du jour
20:57 : Coucher du soleil
21:46 : Tombée de la nuit

Paracha Ekev
Vendredi 23 Août 2019 à 20:33
Sortie du Chabbath à 21:41

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Le port de la cape pour une femme

Rédigé le Dimanche 12 Mai 2019
La question de Moché T.

Chalom cher Rav,

Certaines femmes veulent se renforcer dans la Tsiniout (pudeur) et parfois, elle se laissent tenter par le port de la cape.

Je voulais savoir si vous avez des références de décisionnaires ou de Rabbanim sérieux qui s’insurgent ou interdisent le port de la cape ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
16097 réponses

Bonjour,

1. De nos jours, le port du châle [ou cape] se fait remarquer ici et là, mais ce n’est absolument pas une manière de faire, dictée par les grands de la génération [bien que certains d’entre eux ne soient pas en désaccord avec une telle idée pour celles qui y tiennent - sous certaines conditions].

Voir Vatichkot Haarets [Rav Yoel Chilo], pages 57-66.

2. Même si le port du châle est conforme aux exigences des lois de Tsniout, il n’est pas possible de l’imposer à l’ensemble des femmes, étant donné qu’à notre époque, une telle manière de s’habiller n’est absolument pas courante et attire l’attention de l’entourage.

3. Le fait qu’à l’époque de nombreuses femmes s’habillaient ainsi, n’est pas un argument suffisant pour imposer ou conseiller cela aux femmes, car, si c’est ainsi, on devrait conseiller aux femmes de ne pas quitter la maison, plus d’une ou deux fois par mois - comme cela est mentionné dans le Rambam, Hilkhot Ichout, chapitre 13, Halakha 11.

4. Certaines femmes portent le châle alors que cela n’est absolument pas d’un commun accord avec le mari. Ceci est une grave interdiction.

Vous êtes sensé, brillant et intelligent. Donc, il n’est pas nécessaire de commenter davantage.

5. Certaines femmes portent le châle en croyant que c’est une manière de pardonner un passé, taché de fautes.

C’est une erreur, car, en agissant ainsi, elles risquent d’étouffer une certaine nature qu’Hachem a ancrée en elles. Si elles désirent bénéficier d’une Techouva, il y a d’autres moyens.

Voir Vatichkot Haarets [Rav Yoel Chilo], page 63.

6. Le Rav Michaël Ouri Sofer a rédigé un ouvrage en deux volumes [814 pages] : 'Olamot Chel Tohar.

Dans ces ouvrages, il met en relief, à l’aide de photographies de l’époque, l’importance d’une telle manière de s’habiller.

7. Je ne vous cache pas que le Rav Avraham Arbel, dans son ouvrage Bati Légani, chapitre 26 [pages 166-171], adopte une attitude rigoureuse et encourage fortement le port du châle en repoussant la plupart des arguments précités.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur