c Question au Rav : Le port du masque pendant Chabbath : quelques arguments

Le port du masque pendant Chabbath : quelques arguments

Rédigé le Mardi 26 Mai 2020
La question de Sandrine S.

Bonjour,

Le Consistoire de Marseille a interdit le port du masque Chabbath alors que vous avez permis dans vos Halakhot rapides. Cela a mis la confusion dans la communauté.

Pouvez-vous voir cela s'il vous plait ?

Cordial Chalom.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
27297 réponses

Bonjour,

Nous sommes moins qu’une poussière face aux responsables rabbiniques du Consistoire de Marseille, mais permettez-nous de dire que nous ne partageons pas la même opinion.

Voici ce que nous pensons à ce sujet.

Attention, il ne vous est pas possible d'adopter une attitude permissive si toutes les autorités rabbiniques de Marseille ont, toutes, décidé d'une interdiction.

1. L’auteur du ‘Arokh Hachoul’han et le ‘Hazon Ich, deux grandes lumières de la Halakha, ont, RÉVOLUTIONNAIREMENT, tranché :

Bien que le Choul'han ‘Aroukh interdise aux femmes de sortir avec certains bijoux, mais de nos jours, étant donné que les habitudes ont changé, cette interdiction n’est plus en vigueur.

Voir ‘Arokh Hachoul’han, chapitre 303, Halakha 22, Pisské Techouvot, édition 5775, chapitre 303, passage 13.

Donc, pourquoi craindre à chaque fois que le masque soit retiré et qu'il soit transporté dans le domaine publique.

2. Nous n’avons pas le niveau d’étendre l’interdiction de nos Sages, les ‘Hakhamim, à tous les effets que nous portons car s’il en serait ainsi, il serait interdit de sortir avec ses lunettes car il y a un risque qu’on les retire si un moustique s’installerait sur la partie droite de son nez. Il en serait de même pour son chapeau : on viendrait à le retirer pour se gratter la tête, etc.

Il est  vrai que le risque est existant mais nous ne pouvons pas interdire le port du masque en nous basant sur cette raison, uniquement.

D’autre part, étant donné que tous portent des masques, le risque de le retirer est, vraiment, amoindri.

Voir, à ce sujet, Pisské Techouvot, édition 5775, chapitre 301, passage 10.

3. Nous sommes d’accord que le port du masque est non seulement une manière d’empêcher la contamination des autres mais il est, également, une manière de se protéger, soi-même, en le portant [cliquez sur les liens ci-dessous] et cela est suffisant pour adopter une attitude permissive. Voir Tsits Eliézer, volume 14, réponse 58, passage 3 au nom du Choul'han ‘Aroukh Harav, chapitre 301, Halakha 10.

Donc, il a le statut d’un habit et il est absolument permis de le porter.

Voir Choul'han ‘Aroukh, chapitre 301, Halakha 7, 13, 14, 28 et Michna Broura, passage 108.

http://www.cdc.gov/coronavirus/2019-ncov/prevent-getting-sick/cloth-face-cover.html

https://www.clalit.co.il/he/your_health/family/Pages/corona_mask.aspx

https://govextra.gov.il/media/15528/maskinfographicapdf.pdf

4. Il va sans dire que le masque doit être correctement placé [et pas, uniquement, sur le menton] et bien fixé au visage afin qu’il remplisse son rôle « d’habit », sinon, cela devient problématique.

5. Si le port de gants, d’une compresse ou d’un pansement est permis, pourquoi devrait-on interdire le port du masque ?

Voir Choul'han ‘Aroukh, chapitre 301, Halakha 22, 37 et Pisské Techouvot, passage 30.

6. Si l’on recherche la rigueur, cela est, toujours, possible mais pensons à nos frères  à travers le monde, et surtout en France où le confinement entraîne de sérieuses difficultés.

Vous êtes sensé, brillant et intelligent. Donc, il n’est pas nécessaire de commenter davantage.

Tout n’a pas été dit à ce sujet.

Grâce à D., après avoir rédigé cette petite réponse, nous avons vu que le Rav Its’hak Yossef permet, également, de porter le masque dans les villes où il n’y a pas de Erouv. Voir la page 2 du document suivant :

http://www.mdgz.org/file/Rabbi-Yosef-update-23-4.pdf

Le Rav Acher Weïss, le Rav Kamenetsky des Etats-Unis, ainsi que le Rav Yo'hanan Wozner, dans son recueil sur le Coronavirus, Halakha 123, adoptent une attitude permissive.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN