Aujourd'hui à Paris
06:34 : Mise des Téfilines
07:37 : Lever du soleil
13:43 : Heure de milieu du jour
19:49 : Coucher du soleil
20:34 : Tombée de la nuit

Paracha Nitsavim
Vendredi 27 Septembre 2019 à 19:20
Sortie du Chabbath à 20:24


Hiloulot du jour
Rav Yossef-Haïm Sitruk
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Les interdits de Ticha' Béav

Rédigé le Dimanche 28 Juin 2015
La question de Anonyme

Chalom Rav,

Quels sont les interdits en vigueur le jour du 9 Av ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
16517 réponses

Bonjour,

Les lois en vigueur durant le jour du 9 Av doivent être respectées depuis la veille, dès l'heure du coucher du soleil.

Lorsque le 9 Av tombe un Chabbath, le jeûne est repoussé au lendemain et toutes les lois sont, donc, en vigueur dès la sortie du Chabbath et le lendemain, le 10 Av.

Voir plus bas - passage 29 et suivants, les détails concernant un tel Chabbath.

Les chaussures

1. Il est interdit de mettre des chaussures en cuir. Même si uniquement une partie de la chaussure est en cuir, cela est interdit.

2. Si l'on doit prendre le métro ou le bus avec des non-juifs [et que l'on ne possède pas des chaussures permises qu'il est possible de chausser], il est permis de mettre des chaussures en cuir jusqu'au moment où l'on arrive à la synagogue.

Se laver

3. Il est interdit de se laver la moindre partie du corps, que ce soit à l'eau froide ou à l'eau chaude.

4. Le matin, on procède à Nétilat Yadaïm uniquement jusqu'au bout des doigts.

5. On ne se lave pas les yeux : après avoir fait Nétilat Yadaïm, on nettoie ses yeux avec l'humidité restante sur les mains.

6. Il est interdit de se laver la bouche. En cas de grande nécessité, contacter un Rav. Voir Michna Broura 567, 11.

7. Si les mains sont sales, il est permis de les laver [exemple : mères qui changent les nourrissons, après avoir cuisiné, etc.].

8. En sortant des toilettes : comme le matin.

9. Si l'on touche une partie du corps généralement couverte : comme le matin.

Boire et manger

10. Il est interdit de manger et de boire. Les personnes malades doivent obligatoirement contacter un Rav compétent.

Etudier

11. Psaume 19, versets 8-9 : "La Torah d'Hachem est parfaite, elle réconforte l'âme. Les préceptes de Hachem sont droits, ils réjouissent le cœur."

Etant donné que l'étude de la Torah apporte de la joie [ce qui est interdit le jour du 9 Av], il est permis d'étudier uniquement certains sujets : le livre de Iyov, la Méguilat Ekha et les Midrachim s'y rapportant, les lois du deuil, les lois du 9 Av, les passages du livre Yossifoun décrivant la destruction de Jérusalem. D'après certains décisionnaires, il est permis de réciter des Téhilim.

Travailler

12. Il est habituel de ne pas se rendre au travail le jour du 9 Av au moins jusqu'à l'heure de 'Hatsot (midi juif) ou jusqu'à l'heure de la fin des "Kinot" [lamentations]. En cas de force majeure, il faut contacter un Rav compétent.

Se saluer

13. On ne se salue pas le jour du 9 Av [on ne dit pas "Bonjour" ou "Boker Tov"].

14. Il est absolument permis de saluer les non-juifs ou ceux parmi nos frères qui ne connaissent pas la gravité de ce jour [risquant de se vexer si l'on ne répond pas à leur bonjour] et que l'on côtoie habituellement [dans l'immeuble ou ailleurs].

15. Saluer avec la tête n'est pas interdit.

Prendre un bébé dans les mains

16. Il est interdit de prendre un bébé en main. En cas de grande nécessité, cela est absolument permis. Généralement, cette Halakha ne s'applique pas aux mamans.

C'est une Halakha déduite des lois de Avélout - Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa, chapitre 391, Halakha 1. Voir Nité Gabriel - Ben Hamétsarim, volume 2, chapitre 79, Halakha 15, Techouvot Véhanhagot, volume 2, question 251 et Kol Hamitabel 'Aléa, page 396.

Fumer

17. Certains décisionnaires permettent en cas de grande nécessité après l'heure de 'Hatsot, mais pas en public. Voir Michna Broura 555, 8.

Selon d'autres, cela n'est pas interdit s'il est vraiment difficile de se retenir, à condition que ce ne soit pas en public et pas au moment des Kinot  : Voir Yabi'a Omer, volume 1, question 33, Yé'havé Da'at, volume 5, question 39, Or Létsion 29, 20.

S'asseoir sur le sol

18. On ne s'assoit pas sur une chaise durant le 9 Av, et ce jusqu'à l'heure de 'Hatsot.

19. Cette Halakha ne concerne pas les personnes malades et souffrantes, les femmes enceintes, et les femmes qui allaitent.

20. Si une Brit-Mila tombe le jour du 9 Av, il est permis au Sandak [personne qui porte le bébé durant la Brit-Mila] de s'asseoir sur la chaise de Eliyahou Hanavi [que l'on attend avec impatience !].

21. Il est permis de prendre sa voiture même si l'on devra s'asseoir.

22. Dans un bus ou dans le métro : si le trajet est court, il est préférable de ne pas s'asseoir. Si le trajet est long, il n'est pas interdit de s'asseoir.

Les Téfilines

23. Dans les communautés Ashkénazes, on ne met pas les Téfilines le matin mais à Min'ha.

Dans certaines communautés Séfarades, on met les Téfilines le matin durant la prière de Cha'harit.

Na'hème et 'Anénou

24. Dans la quatorzième bénédiction de la 'Amida [Arvit, Cha'harit et Min'ha], on ajoute le passage "Na'hème" figurant dans les Siddourim.

Dans la plupart des communautés Ashkénazes, le passage "Na'hème" est récité uniquement à Min'ha.

25. Dans Chéma' Kolénou, on ajoute le passage "Anénou" à 'Arvit, Cha'harit et Min'ha.

26. Dans la plupart des communautés Ashkénazes, le passage "Anénou" est récité uniquement à Min'ha, et le Chalia'h Tsibbour [uniquement] le récite dans la répétition de la 'Amida de Cha'harit.

L'intimité conjugale

27. Il est interdit de pratiquer l'intimité conjugale ou de s'étreindre durant le 9 Av. Lorsque le 9 Av tombe Chabbath, cela est permis [l'interdiction est reportée au lendemain]. Dans la plupart des communautés Ashkénazes, l'interdiction reste en vigueur.

28. On ne dort pas dans un même lit. Lorsque le 9 Av tombe Chabbath, cela est permis. D'après certains décisionnaires Ashkénazes, l'interdiction reste en vigueur, mais il est permis de s'étreindre.

Le Chabbath 9 Av

29. Dans certaines communautés Ashkénazes, on ne porte pas les habits de Chabbath durant ce Chabbath ou durant le Chabbath précédant le 9 Av. C'est uniquement la chemise qui est changée.

De nos jours, cette coutume se fait de plus en plus rare, mais elle est tout de même adoptée par certains. Voir Biour Hagra sur Choul'han 'Aroukh, chapitre 551 et Michna Broura 551, passage 6.

30. Dans les communautés Séfarades, cette coutume n'existe pas.

31. Durant ce Chabbath, il est strictement interdit de mettre en évidence la moindre conduite rappelant le deuil. Tous les repas doivent être les plus copieux possibles. Voir Choul'han 'Aroukh, chapitre 552, Halakha 10.

32. Il est absolument permis de chanter durant tous les repas de Chabbath.

33. Il est interdit de manger dès que l'heure du coucher du soleil est arrivée.

34. Il ne faut pas retirer les chaussures en cuir que l'on porte avant l'heure de la sortie du Chabbath [la sortie des étoiles].

35. Il en est de même pour les habits.

36. D'après certains décisionnaires, après 'Hatsot, il est permis d'étudier uniquement les textes cités précédemment dans le paragraphe 11. Selon d'autres, il est permis d'étudier sans aucune restriction. Voir Michna Broura, chapitre 553, passage 10.

Qu'Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur