Logo Torah-Box

Lois concernant le Onèn

Rédigé le Lundi 4 Septembre 2017
La question de Valerie H.

Bonour,

Mon papa nous a quitté ce Chabbath et ne sera enterré que mardi.

Quels sont les détails halakhiques concernant le Onèn ?

Merci.

La réponse de Rav Avraham TAIEB
Rav Avraham TAIEB
6429 réponses

Que du ciel vous soyez consolée.

En résumé, le 'Onèn est acquitté de toutes les Mitsvot positives de la Torah, comme la prière, les Téfilines, les bénédictions... Aussi, il n'a pas le droit de boire du vin ou de manger de la viande.

S'il veut faire un repas à base de pain, il fera tout de même Nétilat Yadaïm, mais sans prononcer la bénédiction. Il ne prononcera pas non plus la bénédiction du Motsi ni le Birkat Hamazone et ne pourra pas s'associer au Zimoun.

Il ne peut pas non plus s'associer à un Minyan.

Il sera interdit pour lui d'étudier la Torah, sauf s'il souhaite vérifier une Halakha concernant le deuil ou lire des Téhilim à côté du corps pour l'élévation de l'âme du défunt.

Le 'Onèn n'a pas le droit de se laver, de se couper les cheveux, ni de s'oindre la peau. Il lui est interdit d'avoir des relations conjugales et de dire bonjour (comme à Ticha' Béav).

Durant Chabbath, il est permis au Onen de réciter toutes les Brakhot et toutes les prières.

Il lui est permis de consommer de la viande et du vin [avec modération].

Les rapports lui sont interdits.

Pour la Havdala : S’il est Séfarade, il pourra la réciter AVANT l’heure de la Chkia’ et APRÈS l’heure du Plag Hamin’ha - sans la Brakha sur la bougie.

Bien entendu, il lui sera interdit de faire tous les travaux interdits avant l’heure de la sortie des étoiles.

Voir 'Hazon Ovadia Avélout tome1, pages 119-194

Qu'Hachem vous apporte la consolation à vous et toute votre famille.

Mékorot / Sources : 'Hazon Ovadia.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham TAIEB