Logo Torah-Box

Lois de deuil à respecter pour un converti

Rédigé le Lundi 18 Juin 2018
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Pourriez-vous me donner la Halakha concernant les lois de deuil pour les convertis, par rapport à leur parent ?

Qu'en est-il si le parent a également été converti ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38346 réponses

Bonjour,

1. Les lois de la Avélout ne sont pas en vigueur pour un enfant converti lors du décès de l’un de ses parents, même s'il s'agit d'un papa juif [mariée à une femme non juive]. Choul'han ‘Aroukh - Yoré Déa, chapitre 374, fin de la Halakha 4, Rambam, Hilkhot Avel, chapitre 2, Halakha 3, Hilkhot Issouré Bia, chapitre 12, Halakha 7, Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa, chapitre 241, Halakha 8, Michepeté 'Ouziel, édition 5759, volume 3, réponse 7.

2. Ceci est valable même si les parents se sont convertis, également. Choul'han ‘Aroukh - Yoré Déa, chapitre 374, Halakha 5, Michnat Haguère, chapitre 12, Halakha 62 et Divré Sofrim - Kitsour [édition 5772], page 255.

3. D’après certains décisionnaires Séfarades, si la maman se convertie avec les enfants, ils sont tenues de respecter les lois de la Avélout. Bayit 'Hadach, Yoré Déa, chapitre 374, Halakha 5, Michnat Haguère, chapitre 12, Halakha 62 et Divré Sofrim, chapitre 374, passage 27, Michpat Guérim, volume 2, pages 432-435.

Si un tel cas se présente, nous contacter de nouveau.

4. La récitation du Kaddich n'est pas interdite. Yé’havé Da'at, volume 6, réponse 60 et Yalkout Yossef - Avélout, page 490.

5. Il va sans dire que vis à vis de la famille qui entoure le converti, il faudra faire preuve de retenue et installer une atmosphère propice à l'évènement vécu.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Ribbit : Le prêt à intérêt

Ribbit : Le prêt à intérêt

Les lois de Ribbit concernent de nombreux aspects du quotidien et sont méconnus du public alors que leurs transgressions sont très graves aux yeux de la Torah.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN