Aujourd'hui à Paris
06:56 : Mise des Téfilines
08:02 : Lever du soleil
12:36 : Heure de milieu du jour
17:08 : Coucher du soleil
17:57 : Tombée de la nuit

Paracha 'Hayé Sarah
Vendredi 22 Novembre 2019 à 16:45
Sortie du Chabbath à 17:55

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Ma'asser : donner moins de 10% ?

Rédigé le Dimanche 6 Janvier 2019
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Je suis une jeune Kalla, et mon mari et moi avons décidé de donner le Ma'asser.

Même si nous travaillons les deux, à la fin du mois, c’est un peu compliqué. On aimerait également mettre de côté pour nos besoins, nos enfants, notre futur etc.

Ma question est : peut-on donner un peu moins que 10%, car ça fait beaucoup pour nous ?

Ça me travaille, car je me dis qu’on n’a rien de côté mais qu’on donne aux pauvres, alors que nous-mêmes, c’est compliqué, mais nous voulions donner. Alors, est-ce possible de donner ce qu’on peut ou ça ne sera pas la Mitsva de Ma'asser ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
17088 réponses

Bonjour,

1. Si en prélevant le Ma'asser, votre situation financière deviendra très difficile ou insupportable, vous n'êtes pas tenu de prélever le Ma'asser [d'une manière fixe] car de nombreux décisionnaires pensent que les personnes nécessiteuses n'ont pas le devoir d'accomplir cette Mitsva.

Voir Béora'h Tsédaka, chapitre 3, Halakha 4 et note 10.

2. Si vous désirez, tout de même, donner quelques sommes à la Tsédaka [même de façon régulière] cela est absolument permis, voire obligatoire car pour la Tsédaka, il n'y a pas de somme fixe.

Voir Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa, chapitre 248, Halakha 1.

3. Attention, le fait de "mettre des sommes de côté pour les enfants, pour le futur" ne peut pas être considéré comme un besoin vous octroyant le statut de "personne nécessiteuse".

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur