Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
04:19 : Mise des Téfilines
05:49 : Lever du soleil
13:54 : Heure de milieu du jour
21:58 : Coucher du soleil
22:59 : Tombée de la nuit

Paracha Kora'h
Vendredi 1er Juillet 2022 à 21:39
Sortie du Chabbath à 23:03
Afficher le calendrier
Vidéo Importante
Torah-Box & vous
Mardi 28 Juin 2022

Ma fille unique a eu des enfants, ai-je accompli la Mitsva de procréer ?

Rédigé le Mardi 23 Novembre 2021
La question de Haim B.

Bonjour Rav,

Un homme qui a une fille unique qui se marie et donne naissance à des garçons et des filles, peut-on dire que le père de cette fille a accompli la Mitsva de Pirya Vérivya ?

Merci de votre réponse.

La réponse de Rav Réouven ATTIAS
Rav Réouven ATTIAS
82 réponses

Chalom,

Pour accomplir la Mitsva de Pirya Vérivya, il faut être père d'un garçon d'une fille (Choul'han Aroukh Éven Ha'ézèr chapitre 1, Halakha 5, 6 comme Beth Hillel, Yébamot 61b).

Dans le cas où le père n’a pas accompli la Mitsva de Pirya Vérivya (par exemple s’il a seulement un fils ou une fille, ou même deux filles ou deux fils), les enfants ne permettent pas au père d’accomplir la Mitsva de Pirya Vérivya, même s’ils donnent naissance à des garçons et des filles (Beth Chmouel alinéa 10, Yabi'a Omer tome 7, Éven Ha'ézèr responsa 2, alinéa 8 dans la note en bas de page).

Néanmoins, Rav Moché Feinstein dans son livre Iguérot Moché (Éven Ha'ézèr tome 2, responsa 18) pense que, du fait que les clefs de la matrice sont seulement entre les mains d'Hachem (Ta'anit 2a), par conséquent, la Torah ne peut qu’ordonner à l’homme de faire la Hichtadlout, l’effort de donner naissance à une fille et un garçon ; la Mitsva n’est pas dépendante de la naissance d’une fille et d’un garçon physiquement.

D’après cet avis, même si un homme meurt sans enfants mais s’est efforcé d’engendrer, il a accompli la Mitsva de Pirya Vérivya (ainsi pensent le Har Tsvi Éven Ha'ézèr responsa 1, cependant de nombreux décisionnaires réfutent cet avis, le Min'hat 'Hinoukh Mitsva 1, le Pri Its'hak tome 1, responsa 42, le Kovets Chi'ourim chapitre 23, alinéa 6, et pensent que la Mitsva de Pirya Vérivya est dépendante de la naissance physique d’une fille et d’un garçon).

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Réouven ATTIAS