Aujourd'hui à Paris
04:45 : Mise des Téfilines
06:08 : Lever du soleil
13:57 : Heure de milieu du jour
21:44 : Coucher du soleil
22:41 : Tombée de la nuit

Paracha Pin'has
Vendredi 26 Juillet 2019 à 21:19
Sortie du Chabbath à 22:35

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Ma Téchouva a-t-elle été acceptée ?

Rédigé le Mercredi 1er Janvier 2014
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Comment savoir que ma Téchouva a été agréée par Hachem ? Y a-t-il un signe à cela ?

Merci.

La réponse de Rav Yaakov Israel LUGASSY
Rav Yaakov Israel LUGASSY
234 réponses

Chalom,

Sache que nous n'avons pas besoin de chercher de signe que la Téchouva a été agréée car les lois de la Téchouva sont codifiées dans l'ouvrage du Rambam. Celui qui s'y conforme doit croire qu'elle a été agréée, même si aucun signe n'apparait, en particulier à notre époque, peu propice à la perception de signes.

Nombreux sont ceux qui sont pris au piège de cette attente et baissent dans leur croyance en la force de la Téchouva. Ils ne croient pas qu'elle a le pouvoir de faire que celui qui, hier encore était « détesté et dégoûtant, etc. », aux yeux de son Créateur, soit aujourd'hui « aimé, proche gracieux et ami », selon les termes du Rambam au chapitre 7 des lois de Téchouva §6.

Et si tu veux à tout prix découvrir un signe que ta Téchouva a été agréée, tu dois savoir que si elle a été suivie d'épreuves, c'est en soi un signe positif. Cela signifie que te trouves dans la phase suivante, qui suit celle à proprement parler de la Téchouva.

La raison en est la suivante : nos Sages ont expliqué que celui qui transgresse des interdits et se rend passible de peines comme le Karet ou la mort exécutée par le Beth-Din, verra son jugement différé par le mérite de sa Téchouva et de celui du jour de Kippour, jusqu'à ce que des épreuves l'atteignent, qui auront pour rôle de faire expiation totale.

Il est donc clair qu'elles constituent une étape de purification qui suit la Téchouva et qui signifie qu'elle a été agréée. Par conséquent, le Ba'al Téchouva devrait se réjouir des épreuves, puisqu'elles lui montrent qu'il a passé la première étape !

Cependant, il n'est pas systématiquement éprouvé, c'est simplement ainsi en général.

Si tu vois donc quelques personnes qui ont fait Téchouva de tout leur cœur et ne sont pas éprouvées, il arrive parfois que leur démarche soit agréée sans cela. Elles abondent par exemple en étude de la Torah, en bienfaisance ou encore elles en sont exemptes selon des « comptes » qu'Hachem tient. Mais celui qui est éprouvé peut avoir la certitude que sa Téchouva a été agréée.

Il existe un autre signe, rapporté par l'ouvrage « Nétivot Chalom », qui fait référence aux écrits kabbalistiques. Le test qui permet de savoir si l'homme a bien réussi sa Téchouva est quand il sent qu'il est à nouveau attaché à Hachem, tous les écrans qui l'en séparaient ayant disparus : c'est là le signe qu'il a rejoint sa source. Mais s'il se sent éloigné, cela montre qu'il n'a pas fini de « réparer ».

Kol Touv.

Mékorot / Sources : Rambam, Nétivot Chalom.
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Yaakov Israel LUGASSY
Projet dédié par un généreux donateur