Logo Torah-Box

Manger avant le Séder de Pessa'h

Rédigé le Jeudi 23 Mars 2023
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Est-il permis à un adulte de manger avant le Séder de Pessah si c'est vraiment nécessaire pour parvenir à rester suffisamment en forme pour faire le Séder (pour réciter et écouter) ?

Je vous remercie.

La réponse de Rav Gad ALLOUCHE
Rav Gad ALLOUCHE
163 réponses

Bonjour,

Le Choul'han 'Aroukh (Ora'h 'Haïm, 473, 1) écrit que l’on n’a pas le droit de manger ni de boire au moment où l’on récite la Haggada.

Cependant, pour les gens qui ont peur d’avoir trop faim, car on ne peut plus manger de pain, et on ne peut manger de la Matsa que le soir, au Séder, il y a 2 solutions :

1. Manger comme il faut pendant la journée des aliments permis comme viande, poisson, fruits, pommes de terre, salade ou riz (pour ceux qui ont l’habitude d'en consommer à Pessa'h) ; cette solution est meilleure que la deuxième.

2. Tout de suite après le Kiddouch, avant la Nétila du Karpass, ceux qui ont vraiment faim, et qu’au lieu de raconter l’histoire de la sortie d’Egypte, attendent la "sortie" de la Haggada avec impatience, on leur dira de manger des aliments qui calent (œufs, poisson, pomme de terre, ou riz). Ils devront faire attention de ne pas trop se remplir, pour pouvoir manger la Matsa avec appétit. Ensuite, ils diront la Brakha de Boré Néfachot ('Hazon Ovadia p.31). De cette façon, on ne s’interrompra plus pendant la Haggada que pour dire des Divré Torah, et on la chantera rempli de joie et sans impatience, ou, 'Hass Véchalom, de marque de colère !

N’oublions pas que même les Anges descendent pour nous écouter faire le Séder !

Pessa'h Cachère et surtout Saméa'h !

Bien dans son corps, bien dans son âme d'après le Rambam

Bien dans son corps, bien dans son âme d'après le Rambam

Compilation et explications des recommandations médicales du Rambam. Philosophe, homme de sciences mais également décisionnaire et médecin, Maïmonide nous enseigne comment être « Bien dans son corps, bien dans son âme ». 

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gad ALLOUCHE