Aujourd'hui à Paris
07:26 : Mise des Téfilines
08:36 : Lever du soleil
12:45 : Heure de milieu du jour
16:53 : Coucher du soleil
17:45 : Tombée de la nuit

Paracha Vayéchev
Vendredi 20 Décembre 2019 à 16:37
Sortie du Chabbath à 17:51

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Manger du poulet Taref, moins grave que la viande ?

Rédigé le Lundi 18 Novembre 2019
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Je suis actuellement à l'étranger pour mes études, et, ce, jusqu'au mois de mai.

Là où je suis, il n'y a strictement aucun restaurant Bassari (viande) Cachère.

La viande me manque énormément et je suis très tenté de manger de la non-Cachère.

Je me suis dit que le poulet serait moins grave que la viande de bœuf.

Est-ce que je peux manger du poulet pour pallier à mon besoin de viande ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
17469 réponses

Bonjour,

Il est strictement interdit de consommer du poulet non-Cachère.

Nous ne connaissons pas de références laissant apparaître que cela est moins grave que du bœuf non-Cachère.

Voir Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa, chapitre 13, Halakha 1.

Il est peut-être plus "facile" d'obtenir de la volaille Cachère que du bœuf Cachère, mais cela ne signifie aucunement que la gravité d'une faute soit moins importante que l'autre.

Très important !

Cette restriction est pour votre bien et l’apport nutritionnel recommandé ne sera, en aucun cas, affecté si vous l'appliquez.

Preuve à l’appui :

Voir Daniel, chapitre 1, versets 3-16 à propos de Daniel, ‘Hanania, Michael et ‘Azaria ainsi que Talmud Méguila 13a à propos de la reine Esther - Ils refusèrent de consommer des aliments interdits et consommèrent des graines.

Leur mine et leur santé étaient bien meilleures que celles de ceux qui consommaient des plats royaux, préparés à base d’ingrédients interdits à la consommation !

Si dans votre entourage, il n’y a pas de magasins commercialisant des produits Cachères, il est strictement interdit de se rendre dans les magasins non-Cachères.

1. Les légumes et les fruits

Vous savez, certainement, que tous les légumes et les fruits frais sont permis à la consommation.

2. La baguette et les pains

En ce qui concerne les pains / la baguette : il faut être assuré qu’il ne contient aucune graisse interdite et que les fours et les plaques / moules ne soient pas utilisés pour des pâtisseries contenant des ingrédients interdits à la consommation [graisses ou matières grasse].

Si vous rencontrez un problème, achetez des Matsot que vous conserverez.

3. Les pâtisseries / viennoiseries

Toutes les pâtisseries, viennoiseries, etc. sont strictement interdites à la consommation.

4. Les poissons

Pour les poissons : c’est uniquement ceux qui ont des écailles et des nageoires qu’il est permis de consommer. Au moment de l’achat, il faut les voir. Donc, pas de filets, sauf si le poissonnier les retire en votre présence.

Pour la liste des poissons Cachères, cliquez sur le lien ci-dessous :

http://www.consistoire.org/305.listes-a-telecharger

5. La viande

Il est strictement interdit de consommer de la viande [charcuterie, volaille ou viande rouge] si elle ne bénéficie pas de la surveillance d’une autorité rabbinique.

Pensez éventuellement à la charcuterie Cachère que vous pourrez vous procurer par des envois postaux.

6. Les légumineuses

Le blé, l’orge, le riz, les lentilles, les haricots-blancs / rouges etc. emballés dans les sachets en plastique ou cartonnés sont permis à la consommation. Voir :

http://www.consistoire.org/305.listes-a-telecharger

7. Les surgelés

http://www.consistoire.org/305.listes-a-telecharger

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur