Logo Torah-Box

Mettre une pierre sous son coussin le 9 Av ?

Rédigé le Lundi 27 Juillet 2020
La question de Kevin L.

Chalom,

Est-ce obligatoire ou c'est une 'Houmra (mesure de rigueur) de mettre sous l'oreiller une petite pierre la nuit de Ticha' Béav ?

Qu'en est-il si on fait une sieste dans la journée ?

Merci.

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
7999 réponses

Chalom Ouvrakha 

Effectivement, des propos du Tossefot [Ta'anit 30b], nous constatons qu'il y a une "obligation" de restreindre le bien-être lors de son coucher.

En revanche, des propos du Kol Bo [au nom du Ri d'Évreux] et du Hagahot Mordékhaï [Mo'èd Katan chapitre 3], nous voyons qu'il est question d'une "coutume" uniquement.

Enfin, le Choul'han 'Aroukh [555-2] a employé le langage de "coutume", c'est donc qu'il a tranché comme le Hagahot Mordékhaï [voir Béèr Hagola sur place].

Mais des propos du Rama, qui a fait référence aux Tossefot, on peut sous-entendre qu'il s'agit d'une obligation [voir Maté Yéhouda fin du Siman 555].

En ce qui concerne la sieste, de la précision du Rama, nous constatons que cette obligation/coutume ne concerne que la nuit. Mais certains ont voulu déduire que cette obligation/coutume inclut aussi la sieste dans la journée [Chévèt Hakéati tome 2-191].

Conclusion : pour le Choul'han 'Aroukh, il y a une coutume de mettre une pierre sous l'oreiller, et pour le Rama, c'est une obligation.

Cette obligation/coutume ne concerne que le nuit de Ticha' Béav, et, pour certains, la journée aussi.

Rappelons aussi que les femmes enceintes, celles qui allaitent et les personnes faibles ne sont pas astreintes à tout cela.

Kol Touv.

'Hafets 'Haïm abrégé

'Hafets 'Haïm abrégé

Une étude quotidienne des lois du langage sur un cycle de 90 jours. Version abrégée et simplifiée de l'ouvrage du 'Hafets 'Haim.  

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA