Aujourd'hui à Paris
06:52 : Mise des Téfilines
07:57 : Lever du soleil
12:35 : Heure de milieu du jour
17:11 : Coucher du soleil
18:00 : Tombée de la nuit

Paracha Vayéra
Vendredi 15 Novembre 2019 à 16:52
Sortie du Chabbath à 18:01


Hiloulot du jour
Rav Eliezar Mena'hem Mann Chakh
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

"Midda Kénéguèd Midda" de nos jours

Rédigé le Dimanche 11 Décembre 2016
La question de David P.

Bonjour,

Avons-nous un exemple de "Midda Kénéguèd Midda" (mesure pour mesure) d'une vie sur l'autre dans la Torah ?

Je m'explique : le principe de "Midda Kénéguèd Midda" est constatable à bien des endroits dans la Torah, mais il me semble que cela ne se vérifie toujours qu'au sein d'une même vie.

Par exemple, on voit bien le principe s'appliquer à Ya'acov dans la Paracha Vayétsé par rapport à ce que lui-même a fait avec son père et Essav, sans rentrer dans les détails.

Maintenant, pour les juifs d'aujourd'hui, quand un malheur arrive à quelqu'un dès sa naissance Lo 'Alénou, le principe n'est absolument pas vérifié, donc certains Rabbanim émettent la possibilité que l'âme de l'enfant a commis un méfait dans une vie antérieure et qu'il est venu réparé ce méfait par la souffrance dès sa naissance.

Or, dans la Torah, personne ne "paie" ses erreurs sur un autre Guilgoul (réincarnation), est-ce que je me trompe ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
17088 réponses

Bonjour,

Il y a de très nombreux exemples à ce sujet, en voici quelques-uns :

1. La maman d'Avraham Avinou et Dina ou Hannah

Rabbi Yossef ‘Haïm David Azoulay [‘Hida] dit au nom du Ari zal que la Néchama de la fille de Ya'acov Avinou, Dina, était une réincarnation de la Néchama de la maman d’Avraham Avinou qui était Nidda lorsqu’elle conçut Avraham avec Téra’h. D’ailleurs, en hébreu, les lettres de Dina et Nidda, sont identiques : דינה- נ(י)דה.

Voir ‘Homat Anakh sur Béréchit, Parachat Lekh Lékha, chapitre 12, verset 6, passage 4 et 7.

Selon l’auteur du Séder Hadorot, passage 1548, la Néchama de la maman d’Avraham Avinou a été réincarnée dans le corps de Hanna qui s’est tuée [pour ne pas fauter] après avoir vu la mort de ses sept enfants qui refusèrent de se prosterner face à des idoles [voir Talmud Guitine 57b]. C’est, apparemment, une forme de réparation pour les « fautes » qu’elle aurait commises.

Voir Daf ‘Al Daf sur Talmud Baba Batra 91a.

Selon d’autres, elle fut réincarnée dans le corps de la femme d’Iyov.

Voir Yalkout Réouvéni, dernier passage de la Parachat Noa’h.

2. Les frères de Yossef et les dix "Harougé Malkhout"

La Néchama des dix Tanaïm qui ont été tués par les romains est réincarnation de la Néchama des frères de Yossef.

Voir Igra Dékalla [Rabbi Tsvi Elimélekh Chapira Midinov], Parachat Vayéchev, passage "Vayichma Réouven", Rabbénou Bé'hayé sur Béréchit, chapitre 38, verset 1, 'Hatam Sofer, Kovets Tchouvot, 85, passage "Véhiné Hakadmonime".

3. L'égyptien que Moché Rabbénou a tué et Kaïn

L'âme de l'égyptien que Moché Rabbénou a tué est une réincarnation d'une partie de l'âme de Kaïn [qui a tué son frère Hével].

Voir Séfer Haguilgoulim, chapitre 33.

4. Moché Rabbénou et Hével

L'âme de Moché Rabbénou était une réincarnation de l'âme de Hével.

Voir Séfer Haguilgoulim, chapitre 31.

Il s'agit là de notions très profondes et de sujet très intéressants.

Il faut les étudier, certes, mais donner la priorité à l'accomplissement des Mitsvot dans les moindres détails.

Il y a encore bien d'autres exemples à ce sujet, mais suffisons-nous de cela pour l'instant.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur