Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
05:29 : Mise des Téfilines
06:40 : Lever du soleil
13:55 : Heure de milieu du jour
21:09 : Coucher du soleil
22:00 : Tombée de la nuit

Paracha Ekev
Vendredi 19 Août 2022 à 20:40
Sortie du Chabbath à 21:49
Afficher le calendrier

Mon mari peut-il me porter l’œil ?

Rédigé le Dimanche 21 Février 2021
La question de Anonyme

Bonjour,

Est-ce que mon mari pourrait me porter l’œil sans le vouloir ? Si oui, quoi faire ?

Je ne suis pas adepte du concept de mauvais œil, mes parents me répétaient que, pour s’en protéger, il ne fallait pas y croire. Mais là, plusieurs situations me font douter...

Merci d’avance pour votre réponse.

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
6854 réponses

Chalom Ouvrakha,

Si le couple ressent qu'il ne fait qu'un, il n'y a pas de raison qu'il y ait un 'Ayin Hara' mutuel. C'est comme si l'on disait qu'une personne peut se porter le 'Ayin Hara' sur elle-même, ce qui n'a pas de sens.

Par contre, si le couple n'est pas réellement uni, il est possible qu'il y ait un 'Ayin Hara'.

Mais ce que vos parents vous disaient est tout à fait fondé [voir Pessa'him 110b, Michné Halakhot 12-266]. Nous avions, dans une autre question, expliqué ce phénomène.

Si vous craignez ou soupçonnez que vous êtes sujette au 'Ayin Hara', vous pouvez attraper votre pouce de la main droite dans votre main gauche, puis attraper le pouce de votre main gauche dans la main droite, et, une fois que vos deux pouces sont attrapés par vos deux mains, dire la phrase suivante : "Ana Mizara' Déyossef Tsadika Kaatina Déla Chalta Béi Eina Bicha" [voir Brakhot 55a et 'Homat Anekha Parachat Vayé'hi 9, note 7].

Je voudrais tout de même vous dire que le Pélé Yo'èts ['Erèkh 'Ayin] nous écrit que la Téfila peut, bien entendu, elle aussi, protéger du 'Ayin Hara', et enfin, il rajoute que lorsque l'on fait une Mitsva, il n'y a pas lieu de craindre le 'Ayin Hara', par exemple : faire rentrer un pauvre chez soi ou donner une très bonne Dracha, etc. Puisqu'il est question d'une Mitsva, il ne peut pas y avoir de 'Ayin Hara'.

Et bien, Madame, il n'y a pas de plus grande Mitsva pour une femme que d'être au côté de son mari, et il est donc impossible [si on respecte les lois de Taharat Hamichpa'ha, etc.] que ce lien soit affecté par le 'Ayin Hara' [voir Nidda 66a et 'Aroukh Lanèr sur place].

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA