Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Ashburn
06:21 : Mise des Téfilines
07:16 : Lever du soleil
12:24 : Heure de milieu du jour
17:32 : Coucher du soleil
18:11 : Tombée de la nuit

Paracha Bechala'h
Vendredi 3 Février 2023 à 17:15
Sortie du Chabbath à 18:16
Afficher le calendrier

Ne pas manger le croûton du pain ?

Rédigé le Mardi 18 Octobre 2016
La question de Hana C.

Bonjour Rav,

Quelle est la source de "ne pas manger le croûton du pain" ?

Cela vient-il de la Torah ou est-ce une invention ?

Si c'est de la Torah, où est-ce écrit et quelle en est la conséquence ?

Toda Rabba.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
33774 réponses

Bonjour,

Selon la Halakha, il n’est pas interdit de consommer les extrémités du pain.

Le Rav ‘Haïm Kaniewski a dit que « les extrémités du pain ont un bon goût ».

Il s’est prononcé ainsi pour prouver à l’un de ses élèves qu’il s’agit uniquement d’une coutume et non d’une Halakha.

Cependant, dans plusieurs communautés, il est habituel de ne pas les consommer pour une raison qui relève de la Kabbale.

Ceci est mentionné dans :

Min’hat Its’hak, volume 9, question 8, passage 7,

Ta’amé Haminhaguim, passage 176, dans la note en bas de page,

Pisské Techouvot, chapitre 167, passage 3,

Nétivot Hama'arav, page 56.

L'un des risques est que cela n'est pas favorable pour la mémoire.

Cette coutume ne s’applique pas aux pains ronds.

Ta’amé Haminhaguim, passage 176, dans la note en bas de page.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Chana Tova !

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 6)

Questions au Rav Dayan (tome 6)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 6 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 350 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN