Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
07:29 : Mise des Téfilines
08:36 : Lever du soleil
13:01 : Heure de milieu du jour
17:25 : Coucher du soleil
18:15 : Tombée de la nuit

Paracha Yitro
Vendredi 21 Janvier 2022 à 17:12
Sortie du Chabbath à 18:24

Hiloulot du jour
Rav Chalom Mordékhaï Schwadron (Maharcham)
Afficher le calendrier

"Nichmat Kol 'Haï", Ségoula pour trouver son Zivoug ?

Rédigé le Mardi 7 Mai 2019
La question de Sarah Z.

Bonjour Rav,

Est-il bien de lire "Nichmat Kol 'Haï" pendant 40 jours avec 40 filles pour qu’une personne trouve son Zivoug ?

Merci.

La réponse de Rav Nethanel GAMRASNI
Rav Nethanel GAMRASNI
403 réponses

Bonjour,

Cette question a été posée au Rav Bentsion Moutsafi et sa réponse est catégorique : il n’y a pas de référence à cela.

Mais alors, d'où vient cette rumeur ?

Le Ben Ich 'Haï (Parachat Toledot deuxième année, 3) écrit que quiconque veut une délivrance sur un malheur ou une souffrance quelconque, s’engagera à lire - et idéalement devant dix hommes - le texte Nichmat Kol 'Haï (qui est un texte de louanges et de remerciements envers Hachem) au moment de la délivrance, et ceci est une Ségoula pour être délivré.

Le Rav 'Haïm Falaggi écrit également ('Haïm Léroch sur la Hagadda de Pessa'h page 100b) que la personne qui prend sur elle la lecture du Nichmat Kol 'Haï au moment où Hachem le délivre, est une garantie qu’il sera délivré !!

Le Maharits (Rav Yé'hia Tsalah), un des grands décisionnaires du 18ème siècle, écrit dans le Siddour Ets 'Haïm (page 130b) que nous avons une transmission du Rav Yéhouda 'Hassid comme quoi cette louange est une garantie de sortir de ses difficultés, et que celui qui s’engage à le lire lorsqu’il sera délivré est garanti d’être délivré. Et en effet, beaucoup furent délivrés (voir 'Hemdat Yamim page 25b).

Le Kaf Ha'haïm (lois de Chabbath chap. 281, 8) apporte également la parole de Rav Yéhouda 'Hassid (voir également lois de la Téfila chapitre 110, 31 et lois de Kippour 616, 11).

Le livre Or'hot Rabbénou (volume 1, page 334-5,6,7) rapporte à propos du Rav Ya’acov Kanievsky (le Steipler) que lorsqu’on amena sa petite-fille à l’hôpital, il demanda aux personnes présentes de s’engager à lire Nichmat Kol 'Haï lorsqu'elle rentrera à la maison en bonne santé.

Il y a encore plusieurs références, mais il me semble qu'au vu de toutes celles citées, vous comprenez la force du Nichmat Kol 'Haï !

Afin de ne pas vous laisser sans solution concernant cette personne pour qui vous priez pour qu’elle trouve son Zivoug, vous pouvez lui proposer de s’engager à lire Nichmat Kol 'Haï le jour de son mariage ! Ceci hâtera sa délivrance, puisqu'une personne non-mariée est considérée comme "enchaînée" (voir Sota 2b à propos du verset du Téhilim 68,7).

Il y a d’autres Ségoulot pour trouver son Zivoug, mais sachez que toutes aboutissent à deux choses : la Téfila et la confiance en Hachem de savoir qu’Il est l’Unique à connaître qui est notre Zivoug et, par conséquent, s’en remettre à Lui entièrement !

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Béhatsla'ha.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Nethanel GAMRASNI