Logo Torah-Box

Non-juive, puis-je accompagner ma fille juive sous la 'Houppa ?

Rédigé le Jeudi 1er Février 2018
La question de Sandrine D.

Bonjour,

Ma fille va se marier. Elle est convertie et a un papa juif.

Son père et moi sommes divorcés et je ne suis pas juive.

Puis-je accompagner ma fille avec mon ex-mari sous la 'Houppa ?

Je suis très touchée et émue d'avoir l'honneur de pouvoir le faire.

Merci pour votre réponse.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38977 réponses

Bonjour,

Votre question a été posée à l’un des plus grands décisionnaires du 20ème siècle, le Rav Moché Feinstein. Voir Iguerot Moché, Yoré Déa, volume 3, question 106, paragraphe 2.

Un papa ou une maman non-juifs ne peuvent pas accompagner leur enfant sous la ‘Houppa.

Ce rôle est destiné à ceux qui font partie de la chaîne des générations jusqu’au Mont Sinaï.

Sur le chemin de la ‘Houppa, les parents doivent tenir les enfants en introduisant leur bras dans les leurs [pour former une sorte de boucle] afin de montrer qu’ils forment une chaîne discontinue de la sainteté du peuple juif.

Voir également, Michpat Haketouba, volume 7, pages 332-333, Michnat Yossef, volume 11, question 198 et Avné Dérekh, volume 6, question 183.

Cependant, d’après certains décisionnaires, il n’est pas interdit de vous tenir debout sous la ‘Houppa au moment de la cérémonie du mariage. Voir Avné Dérekh, volume 6, question 183, note 2.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

A'hat Chaalti 2

A'hat Chaalti 2

Tome 2 d'un Best-seller en Israël ! Une compilation de problématiques du quotidien soumises au Rav Zylberstein. Le lecteur est mis à contribution afin de trouver la réponse selon la loi juive.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN