Aujourd'hui à Paris
04:21 : Mise des Téfilines
05:49 : Lever du soleil
13:49 : Heure de milieu du jour
21:49 : Coucher du soleil
22:50 : Tombée de la nuit

Paracha Nasso
Vendredi 5 Juin 2020 à 21:31
Sortie du Chabbath à 22:55
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Offrir des habits pas Tsniout

Rédigé le Lundi 24 Février 2014
La question de Sarah G.

Bonsoir Rav,

Est-il permis de donner des habits qui ne sont pas tsniout à une fille ne s'habillant de toute façon pas de manière pudique ?

J'entends par "habits non tsniout" des jupes pas très longues, ou des hauts pas fermés comme il faut.

En est-il de même pour des pyjamas, ou y a-t-il une différence ?

Merci !

La réponse de Rav Rahamim ANKRI
Rav Rahamim ANKRI
392 réponses

Chalom,

De la même façon qu'il est interdit de vendre des vêtements non Tsniout, il sera également interdit d'en offrir, et cela par rapport à l'interdit de la Torah "Tu ne mettras pas d'embuche devant un aveugle".

Comme nous l'expliquent les Sages, cet interdit fait aussi allusion à ceux qui ne connaissent pas forcément la loi, et les induire en erreur serait enfreindre cet interdit (même dans le cas où ils connaitraient la loi, cela serait également interdit) ("Oz Véhadar").

Toutefois, dans le cas où cet habit n'est pas "Tsanou'a" mais peut se porter d'une façon "Tsanou'a" - comme par exemple une robe sans manche en-dessous de laquelle on pourrait porter un tee-shirt manche longue -, on peut permettre de l'offrir et même de le vendre (Yé'havé Da'at tome 3, p. 216).

En ce qui concerne les pyjamas (pantalons...), il y a deux avis chez les décisionnaires : ceux qui permettent et ceux qui interdisent.

D'après l'avis qui permet, on parle d'un pyjama réservé aux femmes et non aux hommes. De plus, on ne parle pas de pyjamas courts (short...) qui sont strictement interdits. Tout cela, à condition de ne pas se promener en dehors de la chambre sans peignoir.

"Toute resplendissante est la fille de roi dans son intérieur..." (Téhilim 45, 14)

Je vous félicite.

Kol Touv.

Mékorot / Sources : Oz Véhadar Lévoucha, Yé'havé Da'at.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Rahamim ANKRI