Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Ashburn
06:08 : Mise des Téfilines
07:00 : Lever du soleil
13:02 : Heure de milieu du jour
19:02 : Coucher du soleil
19:40 : Tombée de la nuit

Horaires du Chabbat
Vendredi 29 Septembre 2023 à 18:38
Sortie du Chabbath à 19:34

Hiloulot du jour
Rabbi Akiva
Afficher le calendrier

Pain-beurre : Chéhakol ou Motsi ?

Rédigé le Dimanche 5 Février 2017
La question de Elisheva B.

Bonjour Rav,

Dans le Kaf Ha'haïm, il est écrit que si l'on veut manger quelque chose qui ne peut se consommer seul, comme du beurre, par exemple, que l'on doit étaler sur du pain ou sur un cracker, on n'est pas obligé de faire la Brakha de Hamotsi.

En ce cas, doit-on seulement faire "Chéhakol" ou bien peut-on faire Mézonot et Chéhakol de manière à ne pas dénigrer le pain et le ramener au rang de Chéhakol ?

Merci beaucoup.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
36520 réponses

Bonjour,

Ci-dessous, trois éventualités mentionnées dans la Halakha :

1. Première éventualité - Si l’on désire consommer du pain ou des crackers accompagnés de beurre

Si l’on désire consommer des tranches de pain accompagnées de beurre, il faut réciter la Brakha Hamotsi uniquement [sans oublier de faire Nétilat Yadaïm au préalable].

Si l’on désire consommer des crackers accompagnés de beurre, il faut réciter la Brakha Mézonot uniquement.

2. Seconde éventualité - Si l’on désire consommer du beurre accompagné de pain ou de cracker

Si, pour une raison ou une autre, vous avez l’envie de consommer du beurre [au moins 30 grammes], mais vous désirez l’accompagner de quelques petits bouts de pain afin de faciliter [uniquement] la consommation [attention ! dans ce cas, vous consommez du pain uniquement pour faciliter la consommation du beurre et non pas du fait que vous avez envie de pain] :

Dans une telle éventualité, il faut réciter la Brakha Chéhakol avant de consommer le beurre, mais aucune Brakha sur le pain ou sur le cracker [ni au préalable, ni à la fin].

Voir Kaf Ha’haïm, chapitre 212, passage 4, Michna Broura, chapitre 212, passage 5 et Birkat Hachem, volume 3, chapitre 10, Halakha 17-18.

3. Troisième éventualité

Dans le chapitre 212, passages 14-16, le Kaf Ha’haïm explique le cas rapporté dans le Choul'han ‘Aroukh :

Il s’agit de crackers très fins, richement garnis de confiture [ou d'autres accompagnements].

Dans une telle éventualité, on récite uniquement la Brakha de la confiture, car il est évident [c.q.f.d.] que le but de la consommation est la confiture et non le cracker, qui n’est qu’un support. Attention, chaque cas doit être analysé avec patience et précision car la Halakha peut être vraiment différente suivant les détails proposés au Rav. Voir Pisské Techouvot, chapitre 212, passage 14.

J’espère avoir répondu à votre question.

Sinon, envoyez-moi la référence du Kaf Ha’haïm que vous mentionnez, je me ferai un plaisir de l’analyser.

N.B.

Les détails concernant les Halakhot en question sont assez nombreuses.

Tout n’a pas été dit à ce sujet.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 5)

Questions au Rav Dayan (tome 5)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 5 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 313 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN