Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
04:39 : Mise des Téfilines
06:01 : Lever du soleil
13:47 : Heure de milieu du jour
21:34 : Coucher du soleil
22:31 : Tombée de la nuit

Paracha Bé'houkotaï
Vendredi 27 Mai 2022 à 21:22
Sortie du Chabbath à 22:44
Afficher le calendrier

Parler pendant la Havdala

Rédigé le Mardi 26 Décembre 2017
La question de Odellia F.

Bonjour,

A-t-on le droit de parler pendant la Havdala ?

Merci beaucoup.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
30527 réponses

Bonjour,

1. Dès le moment où le début de la Brakha Boré Péri Haguéfène va être prononcée par celui qui récite la Havdala, il est strictement interdit de parler. Voir Pisské Techouvot [édition 5771], chapitre 296, passage 14, Chmirat Chabbath Kéhilkhata, chapitre 60, Halakha 39.

2. Si l'on a parlé durant la récitation de la Brakha Boré Péri Haguéfène ou après [avant la Brakha sur les Béssamim], on est acquitté de la Mitsva de la Havdala, mais si l'on désire goûter au vin, il faudra réciter la Brakha Boré Péri Haguéfène, au préalable.

3. Attention, lorsque l'on parle, il n'est pas possible d'écouter chaque mot prononcé par celui qui récite la Havdala, donc, le fait d'être acquitté de la Mitsva est remis en question.

4. Dans certaines communautés, il est habituel de réciter des versets après avoir approché la main de la bougie et après avoir senti les Béssamim. Voir Nétivot Hama'arav [édition 5766], page 101, paragraphe 206, Atéret Avot, volume 1, page 476, paragraphe 194, 'Alé Hadass, page 389.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu'Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 6)

Questions au Rav Dayan (tome 6)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 6 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 350 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN