Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Ashburn
04:42 : Mise des Téfilines
05:46 : Lever du soleil
13:08 : Heure de milieu du jour
20:30 : Coucher du soleil
21:15 : Tombée de la nuit

Paracha Nasso
Vendredi 2 Juin 2023 à 20:12
Sortie du Chabbath à 21:19
Afficher le calendrier

Partir du Kotel sans tourner le dos

Rédigé le Mardi 19 Mai 2015
La question de Sarah A.

Chalom Rav,

Lorsque l'on quitte le Kotel, doit-on le quitter en restant face à lui et en marche arrière, ou peut-on lui tourner le dos et partir en marche avant ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
35295 réponses

Bonjour,

Lorsque l'on s'apprête à quitter le Kotel, on doit agir pareillement aux lois en vigueur dans un Beth Haknesset.

Le Kotel est investi d'une certaine sainteté, au moins égale à celle du Beth Haknesset. C'est pourquoi, en quittant la première esplanade, proche du Kotel, il faut se tourner vers le Kotel et faire les derniers pas à reculons ou tout au moins en ayant le dos tourné vers les murs se trouvant sur les côtés du Kotel.

La Halakha concernant le Beth Haknesset figure dans le Choul'han 'Aroukh, chapitre 132, fin de la Halakha 2, ainsi que dans le Maguen Avraham, passage 6 et Baèr Hétèv, passage 9.

Les auteurs ayant rédigé des ouvrages concernant les lois en vigueur en étant proche du Kotel, rapportent également cette Halakha.

Voir encore :

Midrash Rabba sur Chémot, chapitre 2, passage 2,

Midrash Rabba sur Chir Hachirim partie 2, passage 22 sur le verset "Hiné Zé 'Omèd A'har Kotlénou",

Yalkout Yossef, chapitre 151, page 274, note 6.

Qu'Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 6)

Questions au Rav Dayan (tome 6)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 6 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 350 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN