Aujourd'hui à Paris
06:22 : Mise des Téfilines
07:26 : Lever du soleil
13:54 : Heure de milieu du jour
20:23 : Coucher du soleil
21:09 : Tombée de la nuit

Paracha Tsav
Vendredi 3 Avril 2020 à 20:07
Sortie du Chabbath à 21:15

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Passer entre deux cochons, obligation ou mesure de piété ?

Rédigé le Mercredi 2 Septembre 2015
La question de Ouriel P.

Bonjour Rav,

J'ai appris qu'il ne faut pas passer entre deux cochons, deux chiens et deux femmes.

Est-ce que cette règle est une obligation ou bien est-ce une mesure de piété ou autre chose ? Quelle est la raison de cette règle ?

Merci beaucoup !

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
19168 réponses

Bonjour,

En effet cet enseignement est mentionné dans le Talmud Pessa'him 111a et dans le Choul'han 'Aroukh Harav - 'Hochen Michpat, Hilkhot Chmirat Hagouf Véhanefech, Halakha 9 ainsi que dans le Kitsour Choul'han 'Aroukh du Rav Chlomo Gantsfried, chapitre 3, Halakha 8 [dans certaines éditions de ce Kitsour Choul'han 'Aroukh, cette Halakha 8 ne figure pas; c'est à cause de la censure].

Il est à noter qu'il est également interdit à une femme de passer entre deux hommes [ou à un cochon entre deux hommes et de même pour le chien].

Il va sans dire, qu'à priori, il faut respecter ces enseignements du Talmud. Voir Chmirat Hagouf Véhanéfech, chapitre 111.

Une femme s'est rendue chez le 'Hazon Ich [Rabbi Avraham Yéchayou Karelitz 1878-1953] en lui faisant part de ses difficultés à respecter cette Halakha.

Le 'Hazon Ich lui répondit : Pénétriez-vous dans le feu ???

Voir Ta'ma Dikra, les conduite du 'Hazon Ich, passage 29.

Cependant, en cas de difficultés, on peut adopter une attitude permissive. Voir Ben Ich 'Haï dans Ben Yéhoyada sur Pessa'him 111a.

Voici quelques détails concernant cette Halakha :

1. D'après certains décisionnaires, cette interdiction est en vigueur uniquement si les deux hommes ne marchent pas et que la femme passe entre eux ou bien si les deux femmes ne marchent pas et que l'homme passe entre elles, etc.

2. Deux hommes, l'un à côté de l'autre, peuvent avancer si de chaque côté il y a une femme.

3. Deux femmes, l'une à côté de l'autre, peuvent avancer si de chaque côté il y a un homme. Ben Ich 'Haï - année 2, Parachat Pin'has, Halakha 17.

4. Si la distance entre les deux femmes est supérieure à deux mètres, l'interdiction n'est plus en vigueur.

5. Cette interdiction est en vigueur même s'il s'agit de femmes non-juives.

6. Certains de nos maîtres se demandent si cette interdiction est vigueur s'il s'agit de ses deux sœurs ou de sa sœur et sa mère, de sa femme et de sa mère, de sa femme et de sa sœur, etc.

7. Certains de nos maîtres se demandent si cette interdiction est vigueur s'il s'agit d'une fille âgée de moins de douze ans.

Conclusion :

Dans la mesure du possible, il faut s'efforcer de respecter cette Halakha.

En cas de force majeure, on peut adopter une attitude permissive mais il est conseillé de tenir un quelconque objet dans sa main.

Certains de nos maîtres expliquent ces interdictions en disant que de telles situations peuvent être à l'origine de certains dangers ou de certains préjudices étant donné la présence de certaines impuretés ou de certains esprits ayant un pouvoir néfaste. Voir Ben Ich 'Haï dans Ben Yéoyada sur Pessa'him 111a.

Qu'Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur