Logo Torah-Box

Pèleriner ses parents en Nissan

Rédigé le Lundi 1er Avril 2019
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Sachant qu'il est interdit de pèleriner ses parents pendant Nissan lorsque la première année est passée, est-il préférable de se rendre au cimetière juste avant cette période ou peut-on y aller après, sachant que la date est passée ?

Par ailleurs, doit-on prendre en compte la date de décès ou celle de l'enterrement ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38341 réponses

Bonjour,

1. Se rendre au cimetière durant le mois de Nissan

Si vous suivez l’opinion des décisionnaires adoptant une attitude rigoureuse pour le mois de Nissan, alors, il faudra se rendre au cimetière avant Roch ‘Hodech.

En cas d’impossibilité, il est tout de même permis de s’y rendre après Roch ‘Hodech, à condition de ne pas verser de larmes.

Voir Ben Ich ‘Haï, année 1, Parachat Vayéchev, Halakha 22, Loua'h Dinim Ouminhagim - Ahavat Chalom, année 5779, page 342 et note 20, Yalkout Yossef - Avélout, page 630, note 27, Pné Baroukh [édition 5746], chapitre 37, Halakha 11.

Il est à noter que, d’après certains décisionnaires, il n’est pas interdit de se rendre, tous les ans, au cimetière durant le mois de Nissan - si l’on ne verse pas de larmes.

Voir Guécher Ha’haïm, chapitre 29, Halakha 6.

2. Que doit-on considérer - Le jour du décès ou celui de l’enterrement ?

Pour fixer la Azkara et le jour où l’on se rend au cimetière, c’est le jour du décès que l’on doit prendre en considération.

Voir Yabi'a Omer, volume 5, Yoré Déa, réponse 32, volume 7, Yoré Déa, réponse 43, passage 10, Yalkout Yossef - Avélout, pages 606-607, Pné Baroukh [édition 5746], chapitre 39, Halakha 35.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 6)

Questions au Rav Dayan (tome 6)

Ces questions, vous vous les êtes posées un jour, ou vous vous les poserez dans l’avenir…

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN