Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
07:29 : Mise des Téfilines
08:36 : Lever du soleil
13:01 : Heure de milieu du jour
17:25 : Coucher du soleil
18:15 : Tombée de la nuit

Paracha Yitro
Vendredi 21 Janvier 2022 à 17:12
Sortie du Chabbath à 18:24

Hiloulot du jour
Rav Chalom Mordékhaï Schwadron (Maharcham)
Afficher le calendrier

Perfusion sur le bras gauche, et les Téfilines ?

Rédigé le Jeudi 26 Mars 2015
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

On m'a posé une perfusion sur le bras gauche, est-ce un problème pour mettre les Téfilines ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
28868 réponses

Bonjour,

Que vous puissiez mériter une guérison complète et assister, très bientôt, aux joies de tous vos proches.

En ce qui concerne votre question, il faut distinguer deux cas bien distincts :

1. Si la perfusion est posée sur l'avant-bras.

2. Si la perfusion est posée à l'endroit des Téfilines, sur le biceps.

 

1. Si la perfusion est posée sur l'avant bras

Dans une telle éventualité, je pense qu'il est possible d'enrouler les lanières autour de votre bras sans être dans l'obligation de passer sur les différentes parties de la perfusion. Si cela ne vous demande pas trop d'efforts, cela est vivement recommandé. Sinon, il est permis d'enrouler les lanières sur les différentes parties de la perfusion.

2. Si la perfusion est posée à l'endroit des Téfilines, sur le biceps :

A. Si les médecins acceptent de retirer la perfusion afin que puissiez mettre les Téfilines, cela est conseillé.

B. Si les médecins refusent de retirer la perfusion et qu'il est possible de poser les Téfilines [le boitier] à l'endroit requis [voir fin de la réponse], il est possible de les poser ainsi avec la Brakha, même si les lanières passeront sur la perfusion. Voir Michna Broura, chapitre 27, passage 16.

C. Si les médecins refusent de retirer la perfusion et qu'il n'est pas possible de poser les Téfilines [le boitier] à l'endroit requis [voir fin de la réponse], il vous est permis de mettre les Téfilines [le boitier] sur la perfusion.

Dans ce cas : si vous êtes Séfarade, vous ne réciterez pas la Brakha sur les Téfilines de la main mais uniquement sur ceux de la tête. La Brakha à réciter sera alors : "Baroukh Ata ... Achère Kidéchanou Bémitsvotav Vétsivanou 'AL MITSVAT TÉFILINES".

Si vous êtes Ashkénaze, vous réciterez les deux Brakhot avant de mettre les Téfilines de la Tête.

 

L'endroit précis pour les Téfilines de la main :

1. Sur le bras entre le coude et les aisselles,

2. Sur le biceps : l'endroit qui se gonfle lorsque le bras est replié. Si une partie des Téfilines n'est pas posé sur l'endroit du bras gonflé, on n'est pas acquitté de la Mitsva. Il faut donc obligatoirement les placer à deux doigts de la jonction du bras et de l'avant-bras, là où le gonflement commence à paraître.

3. Sur la moitié du biceps située vers le coude et non pas sur la moitié se situant vers les aisselles. Si les Téfilines sont placés sur la partie gonflée située vers les aisselles, on n'est pas acquittée de la Mitsva d'après certains décisionnaires. En cas de force majeure, il est possible de placer les Téfilines du bras sur la partie supérieure de la moitié supérieure du biceps vers les aisselles [à l'endroit où apparaît le gonflement, mais en aucun cas sur la partie du bras non gonflé, faisant suite au biceps]. Voir Michna Broura, chapitre 27, passage 29 et Pisské Tchouvot, chapitre 27, passage 11.

A priori, il ne faut pas acheter des Téfilines trop grands afin d'accomplir la Mitsva selon tous les avis. Si les Téfilines dépassent la zone indiquée, il est préférable de les placer partiellement sur la moitié située vers les aisselles, mais en aucun cas sur la partie non gonflée, située vers le coude.

4. Les Téfilines doivent être posés de telle sorte qu'ils soient dirigés vers le cœur lorsque le bras est tendu vers le bas. Donc : sur le côté intérieur du biceps.

Qu'Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Michna Beroura, Pisské Techouvot.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN