Pessa'h : cachériser les plaques du four au Liboun

Rédigé le Jeudi 25 Mars 2021
La question de Hava H.

Cher Rav

Est-il possible de procéder au Liboun des plaques du four afin de ne pas les recouvrir pendant Pessa'h ?

Merci du temps précieux que vous prendrez à me répondre avant Pessa'h.

La réponse de Rav Gad ALLOUCHE
Rav Gad ALLOUCHE
103 réponses

Bonjour,

Les plaques ayant été en contact direct avec le 'Hamets doivent subir un Liboun 'Hamour (371° C, Halikhot Mo'èd Pessa'h, p. 37). On a la possibilité de les laisser dans un four à pyrolyse (après un nettoyage minutieux), puisqu’il atteint les 500° C, 24 heures après la dernière utilisation (Hacacheroute Léma’assé Pessa'h p. 43). En général, le fabricant recommande de ne pas laisser les plaques pendant la pyrolyse, mais il arrive qu’elles tiennent malgré tout. C’est à vous de voir si cela vaut le coup d’essayer en fonction de la qualité de vos plaques.

On ne peut utiliser un chalumeau, car on craint que le Liboun ne soit pas fait correctement de crainte d’abimer la plaque.

Si on a un four à catalyse, le mieux est de changer les plaques et de les laisser pour Pessa'h, sinon, on peut utiliser la lèchefrite. Il n’a besoin que d’un Liboun Kal (200-250° C), car il n’est pas en contact direct avec le 'Hamets. Une fois nettoyé, on le laissera dans le four allumé au maximum pendant une heure. Ensuite, on l’entourera d’un aluminium épais qui ne risque pas de se déchirer. On posera les aliments dans un plat ou un plateau aluminium jetable placé sur le lèchefrite.

Il faudra procéder ainsi, même si vous utilisez vos plaques toute l’année avec du papier sulfurisé.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gad ALLOUCHE