Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
07:08 : Mise des Téfilines
08:16 : Lever du soleil
12:38 : Heure de milieu du jour
16:59 : Coucher du soleil
17:49 : Tombée de la nuit

Paracha Vayétsé
Vendredi 2 Décembre 2022 à 16:37
Sortie du Chabbath à 17:49
Afficher le calendrier

Pourquoi Boaz perdit 60 enfants ?

Rédigé le Jeudi 3 Mars 2022
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Est-ce vrai que Chimchon n’arrivait pas à avoir d’enfants. Ou était-ce ses parents ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
32913 réponses

Bonjour,

Apparemment, vous faites allusion à l'enseignement de nos Sages dans le Talmud Baba Batra 91a, selon lequel Boaz, avant son mariage avec Ruth, avait 60 enfants : 30 garçons et 30 filles. Ils quittèrent tous ce monde de son vivant car il n'a invité Manoa'h [n'ayant pas encore d'enfant], le père de Chimchon [qui naîtra plus tard], à aucun des 120 repas qu'il organisa à l'occasion de leur fiançailles et de leur mariage.

Boaz se dit : "A quoi bon l'inviter, il ne m'invitera jamais en retour puisqu'il n'a pas d'enfant".

Le Ben Ich 'Haï [Ben Yéhoyada'] explique :

Boaz préférait ne pas inviter Manoa'h afin qu'il ne soit pas dans une situation où il se sentirait redevable, sans pouvoir rembourser ses "dettes".

Manoa'h n'interpréta pas les choses de cette manière et fut atteint au plus profond de son âme.

C'est pourquoi Boaz fut puni.

Il y a d'autres explications. Voir Maharcha, Maharal, Iyoun Yaacov sur ce passage du Talmud.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 5)

Questions au Rav Dayan (tome 5)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 5 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 313 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN