Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
06:44 : Mise des Téfilines
07:46 : Lever du soleil
13:41 : Heure de milieu du jour
19:36 : Coucher du soleil
20:20 : Tombée de la nuit

Paracha Vayélèkh
Vendredi 30 Septembre 2022 à 19:13
Sortie du Chabbath à 20:17
Afficher le calendrier

Pourquoi cette différence de statut entre la veuve et la divorcée ?

Rédigé le Lundi 27 Février 2017
La question de Esther L.

Kvod Harav,

Je suis anéantie...

Je suis divorcée avec 4 enfants.

En effet, mon mari qui était très religieux m'a bernée et m'a trompée avec une femme avec laquelle il s'est enfui, au demeurant. Je suis restée avec mes 4 enfants dont l’aînée avait 11 ans et le dernier 9 mois.

Il convient de rappeler que malgré ses incartades et malgré sa liaison, j'ai toujours espéré que mon mari revienne. Je l'ai attendu des années, j'ai supplié, j'ai imploré l'Eternel. Mais le divorce a eu lieu à sa demande et cela fait 12 ans que je me suis sacrifié et annulé pour mes enfants.

Mais je suis stupéfaite : une veuve a le droit de s'unir à un Cohen et une divorcée (donc moi) n'en a pas le droit.

Par ailleurs, il est mentionné dans le livre des Téhilim qu'Hachem protège la veuve et l'orphelin. Et la "divorcée", pourquoi n'est-elle pas mentionnée ?

Je trouve cette différence de statut très injuste.

Merci Kvod Harav de m'éclairer.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
32171 réponses

Bonjour,

En fait, il n’y a aucune différence entre la veuve, l’orphelin, et la femme divorcée.

Il est strictement interdit de maltraiter qui que ce soit.

C’est la veuve et l’orphelin que les versets citent car « ce sont les exemples les plus fréquents. Comme ce sont des êtres faibles, sans force, il arrive souvent qu’on les maltraite. Mais c’est aussi la loi pour toute autre personne ».

Voir Rachi sur Chémot, chapitre 22, verset 21.

Rabbi Yéhouda Hanassi a souffert, durant 13 ans, de très fortes douleurs aux dents, car il s’est adressé durement a un petit veau qui s’est dirigé vers lui au moment où il devait être égorgé.

C’est uniquement lorsqu’il gronda des personnes qui s’apprêtaient à tuer des rats que ses douleurs disparurent.

Voir Talmud Baba Métsia 85a et Pné Moché sur Talmud Yéroushalmi, Kilaïm, chapitre 9, Halakha 4.

En ce qui concerne l'interdiction à une femme divorcée de se marier à un Cohen : pensez-vous vraiment qu'il s'agisse d'une injustice ?

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Je vous invite à me contacter par le biais du service téléphonique - Question au Rav - de Torah-Box, tous les jours de 09h30 à 00h30.

Au 01.80.20.5000, à partir de la France ou au 03.721.90.85, à partir d'Israël.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 5)

Questions au Rav Dayan (tome 5)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 5 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 313 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN