c Question au Rav : Pourquoi la Mitsva de se couvrir les cheveux n'est pas mentionnée clairement ?

Pourquoi la Mitsva de se couvrir les cheveux n'est pas mentionnée clairement ?

Rédigé le Lundi 1er Février 2021
La question de Anonyme

Chalom Rav,

Pourquoi la Mitsva de se couvrir les cheveux pour les femmes n'est pas mentionnée clairement dans la Torah mais d'une façon indirecte déduite de la procédure concernant la Sota ?

Merci et Kol Touv.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
27386 réponses

Bonjour,

L'une des réponses est la suivante : étant donné que la chevelure de la femme mariée est une partie du corps qui doit être cachée et soustraite aux regards de son entourage, la Torah a choisi de nous transmettre cette Mitsva à travers une déduction - d'une manière cachée et non explicite [Sifri / Torah Temima sur Bamidbar, chapitre 5, verset 18].

C'est une forme de Tsni'out [pudeur] !

Il est à noter que de très nombreuses lois d'une importance majeure ne sont déduites que d'une juxtaposition de versets ou mentionnées uniquement en allusion ou déduites de lettres ajoutées ou manquantes. Exemples : les différents détails des travaux interdits durant Chabbath ou ceux des parois de la Soucca.

Nos Sages, les 'Hakhamim, affirment que l'obligation d'être enterré dans un cimetière juif est une Halakha Lémoché Misinaï. Voir Talmud, Sanhédrin 47a et 'Hatam Sofer, Yoré Déa, réponse 341, Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa, chapitre 362, Halakha 5.

Halakha Lémoché Misinaï englobe toutes les lois transmises oralement à Moché Rabbénou et n'ont pas de source dans les versets de la Torah.

Elles ont, pour la plupart, une importance Toraïque, comme si elles y étaient mentionnées explicitement.

Quelques exemples de Halakha Lémoché Misinaï : 1. La forme des Téfilines [Choul'han 'Aroukh, chapitre 32, Halakha 39, 42, 44], 2. La couleur des lanières [Choul'han 'Aroukh, chapitre 33, Halakha 3], 3. L'âge de la Bar Mitsva [Chout Haroch, Klal 16, passage 1], 4. Certains détails des cloisons de la Soucca [Talmud Soucca 5b], etc. Rabbi Yaïr Bakhrakh, l'auteur du 'Havot Yaïr [réponse 192] ainsi que Rabbi 'Haïm Biberfeld, dans son ouvrage Véélou Mine Hahalakhot, dressent une liste de toutes ces lois. Il y en a plus d'une centaine.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN