Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
04:36 : Mise des Téfilines
05:59 : Lever du soleil
13:47 : Heure de milieu du jour
21:37 : Coucher du soleil
22:34 : Tombée de la nuit

Paracha Bé'houkotaï
Vendredi 27 Mai 2022 à 21:22
Sortie du Chabbath à 22:44
Afficher le calendrier

Pourquoi les Avot ont fêté Pessa'h ?

Rédigé le Mardi 6 Décembre 2016
La question de Sam Salomon B.

Rav,

Pourquoi les patriarches ont fêté Pessa'h, fête de la libération de notre peuple de l'esclavage d'Egypte, alors qu'ils n'avaient pas participé à cette libération ?

Merci.

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
6686 réponses

Chalom Ouvrakha,

Excellente question, posée entre autres par le Rav Yossef Dov Soloveitchik dans son livre sur la Torah, le Beth Halévi.

Tout d'abord, il faut savoir qu'en règle générale, nos patriarches ont respecté la Torah dans son intégrité et dans tous ses détails (Rachi Parachat Vayichla'h 32-5 et Ramban 26-5).

En ce qui concerne Pessa'h en particulier, nos Sages nous disent qu'avant la création du monde, Hakadoch Baroukh Hou a regardé la Torah et a ensuite créé le monde (Zohar Parachat Terouma 161b), c'est-à-dire que le but de la création est la Torah, et le moyen employé pour réaliser cette Torah est la création du monde.

Nos Sages nous enseignent encore sur le premier mot de la Torah "Béréchit" : "pour Réchit", et il s'agit de la Torah qui est aussi nommée Réchit (voir Lev Eliahou Parachat Béréchit).

L'évènement n'est pas la cause de la Mitsva, mais le contraire, la Mitsva a recours à l'évènement pour se réaliser : nous avons mérité de sortir d'Egypte pour pouvoir consommer de la Matsa.

Et c'est exactement ce que Rachi nous enseigne (Parachat Bo 13-8) : lorsqu'on répond à l'enfant "c'est pour cela qu'Hachem nous a fait sortir d'Egypte", c'est pour nous dire que le but de notre sortie d'Egypte est pour la Matsa, le Maror, et le sacrifice !

A présent, vous comprenez tout à fait pourquoi nos patriarches ont fêté Pessa'h.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA