Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
04:44 : Mise des Téfilines
06:04 : Lever du soleil
13:47 : Heure de milieu du jour
21:30 : Coucher du soleil
22:27 : Tombée de la nuit

Paracha Béhar
Vendredi 20 Mai 2022 à 21:14
Sortie du Chabbath à 22:34

Hiloulot du jour
Rabbi Chimon Bar Yo'haï
Rav Moché Isserles (Réma)
Afficher le calendrier

Pourquoi ne pas dire le 3ème paragraphe du Chéma' avec les Téfilines Rabbénou Tam ?

Rédigé le Lundi 11 Février 2019
La question de David P.

Bonsoir,

Pourquoi n’est-il pas nécessaire de dire le troisième paragraphe du Chéma' pour les Rabbénou Tam et les deuxième et troisième paragraphes pour le Kriat Chéma 'Al Hamita ?

Merci d’avance.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
30489 réponses

Bonjour,

1. Dans le Choul'han 'Aroukh - Ora'h 'Haïm, chapitre 34, Halakha 2, il est rapporté qu'avec les Téfilines de Rabbénou Tam, il suffit de lire Chéma' et Véhaya.

La raison est : du fait que ce sont les deux passages où est mentionnée la Mitsva de Téfilines. Dans Vayomer, il s’agit, uniquement, de la Mitsva des Tsitsit et d’autres Mitsvot, mais pas de Téfilines].

En lisant ces deux passages, uniquement, on a déjà prouvé que l’on accomplit à la lettre ce que nous lisons.

Voir Michna Broura, chapitre 34, passage 15.

D’après certains de nos maîtres, il faut lire les Quatre Parachiot - Chéma' Israël, Véhaya Im Chamo'a, Kadech li, Véhaya Ki Yéviakha - en ayant sur soi les Téfilines Rabbénou Tam.

Il ne s’agit pas d’une obligation mais d’une coutume très répandue.

L'auteur du Michna Broura, chapitre 25, passage 16 rapporte ce Minhag au nom de certains décisionnaires et dit qu'il s'agit d'une très belle coutume.

Cette coutume est, également, rapportée [entre autres] dans le Cha'aré Techouva, chapitre 38, passage 3, Halakha Broura, volume 2, page 27 et Pisské Techouvot, chapitre 25, passage 14.

2. Pour le Kriat Chéma’ ‘Al Hamita :

Dans le Choul’han ‘Aroukh, chapitre 239, Halakha 1, il est mentionné que le premier paragraphe du Chéma’ est suffisant si, bien entendu, on a déjà récité les trois passages après la tombée de la nuit.

La raison : le but de cette lecture est de prononcer des paroles de Torah avant de s’endormir. Autre raison : ce passage est, particulièrement, bénéfique pour être épargné des mauvaises pensées ou des « forces maléfiques ».

Voir Talmud Brakhot 4b et 60b.

3. Il est à noter qu’il est toujours bien de réciter les trois paragraphes même si l’on les a déjà récité après la tombée de la nuit.

Voir Michna Broura, passage 1 et Baèr Hétev, passage 1 au nom du Ari zal.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 6)

Questions au Rav Dayan (tome 6)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 6 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 350 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN