Logo Torah-Box

Pourquoi ne pas faire la 'Hazara de la 'Amida ?

Rédigé le Jeudi 30 Juin 2016
La question de Stephen A.

Chalom Rav,

Je suis allé prier dans une synagogue ce Chabbath où la 'Hazara du Moussaf a été dite en même temps que la prière des congrégants, c'est-à-dire qu'au moment de dire le Moussaf, le Chalia'h Tsibbour (ministre officiant) a commencé le début à haute voix, puis a dit la 'Hazara, et le reste de la communauté a continué le Moussaf à voix basse comme il se doit.

Ma question est : pourquoi certaines communautés évitent la répétition de la 'Amida ou du Moussaf et font le tout en une fois sans faire la répétition au complet ? Est-ce permis ? Y a-t-il des cas où il est recommandé de ne pas faire de réelle répétition ?

Toda Rabba.

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
7991 réponses

Chalom Ouvrakha,

Effectivement, en cas de besoin, on peut a posteriori réaliser une 'Hazara partielle, comme vous l'avez vu.

Néanmoins, cela n'est pas l'idéal, et, en tout cas, ce n'est pas a priori.

Le cas explicite pour lequel on nous permet d'agir ainsi est lorsque l'on n'a plus le temps de terminer la 'Hazara, car l'heure limite est trop proche.

Voir Rama 124-2 et Michna Beroura 7 et 8, ainsi que Kaf Ha'haïm 10, et Bi'our Halakha. Voir aussi à ce sujet le responsa Az Nidbérou tome 12-23 et Béer Moché tome 8-37).

Kol Touv.

Livre "Chants de Chabbath"

Livre "Chants de Chabbath"

146 chants de Chabbath en hébreu et phonétique, ainsi que le rituel complet du Chabbath en couleur.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA