Pourquoi Souccot a lieu en Tichri ?

Rédigé le Mardi 28 Septembre 2021
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Pourquoi la fête de Souccot, sensée tomber après Pessa'h, est reléguée en Tichri ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
28179 réponses

Bonjour,

Première réponse - Tour, chapitre 625, Séfer Hatoda'a, page 74

La fête de Souccot a été fixée par la Torah au début de l'hiver - à un moment où tous se dirigent vers l'intérieur pour fuir les premières pluies et la température froide des nuits - afin que l'on puisse bien remarquer qu'il s'agit d'une fête au sens profond, ordonnée par Hachem, et dont nous devons tirer des leçons d'une importance majeure.

Si Souccot avait été fixée au mois de Nissan, à une époque de l'année où il est habituel de sortir à l'extérieur pour profiter d'un bel air printanier, l'impact de la fête n'aurait pas été considérable et significatif. 

Seconde réponse - Séfer Hatoda'a, page 74 au nom du Yalkout Chimoni, Parachat Emor, passage 653

Après Roch Hachana et Yom Kippour, le dossier de chacun est prêt à être concrétisé. La fête de Souccot vient de suite après ces deux grands jours, afin de donner l'occasion à chacun de connaître une semaine « d'exil » - loin de son chez soi - privé de tout le luxe dont nous bénéficions à l'intérieur de nos maisons.

Cet « exil » est censé remplacer un éventuel exil [bien plus inconfortable] nous ayant été réservé le jour de Roch Hachana.

Si nous tirons les bonnes leçons de la fête de Souccot, il n'y a aucun doute que ce sera grandement bénéfique et que plus aucun exil ne sera nécessaire.

Souccot - la fête de la joie par excellence - nous enseigne que ce monde n'est qu'un "passage" dans lequel nous devons nous préparer et que tous les délices qui s'y trouvent ne sont pas obligatoirement pour notre bien. Le toit de la Soucca à travers lequel nous pouvons voir le ciel - laissant passer la lumière et les pluies - met en évidence notre confiance en Hachem que nous ne quittons jamais des yeux, Celui qui nous protège de toutes les "intempéries" risquant de nous porter atteinte.

Troisième réponse - Séfer Hatoda'a, page 74 au nom du Gaon de Vilna

Il est vrai que les Souccot doivent nous rappeler les nuées protectrices envoyées par Hachem dès la sortie d'Egypte, au mois de Nissan 2448 [Talmud Soucca 11b] MAIS la fête de Souccot n'est pas une commémoration de CES nuées car elles ont disparu de suite après la faute du veau d'or - 50 jours après la sortie d'Egypte.

La fête de Souccot est une commémoration des nuées envoyées le 15 Tichri 2449 [qui accompagnèrent nos ancêtres durant 40 ans] après que Moché Rabbénou ait obtenu le pardon de la faute du veau d'or [le 10 Tichri 2449 - Yom Kippour].

Il y a d'autres explications.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN