Aujourd'hui à Paris
07:23 : Mise des Téfilines
08:25 : Lever du soleil
13:35 : Heure de milieu du jour
18:43 : Coucher du soleil
19:29 : Tombée de la nuit

Paracha Lekh Lékha
Vendredi 30 Octobre 2020 à 17:14
Sortie du Chabbath à 18:20
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Pourquoi tous les Grands de la génération n'ont pas Roua'h Hakodech ?

Rédigé le Mercredi 4 Septembre 2019
La question de Anonyme

Kvod Harav,

Comment se fait-il que des Gdolé Hador (Grands de la génération) n'ont jamais bénéficié de Roua'h Hakodech (esprit prophétique) malgré leurs extrême sainteté ?

Le Roua'h Hakodech est pourtant, dans nos générations, la plus grande proximité d'Hachem qu'il puisse y avoir.

Pourquoi certains l'ont et d'autres non ?

Merci par avance.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
22607 réponses

Bonjour,

Apparemment, vous avez mérité d'être investi par le Roua'h Hakodech, car vous savez que certains Grands de la génération en ont bénéficié et d'autres, non ;)

Voici quelques détails à propos de votre question :

1. Le Roua’h Hakodech est réservé, uniquement, à ceux qui sont en mesure d’emprunter le chemin tracé par Rabbi Pin’has ben Yaïr. Donc, ce n’est pas pour ceux qui ne peuvent pas accomplir les Mitsvot de la Torah.

Voir Talmud 'Avoda Zara 20b.

2. Rabbi Moché ‘Haïm Luzzato a écrit l’ouvrage Méssilat Yécharim pour développer toutes les étapes nécessaires permettant de bénéficier du Roua’h Hakodech. Cela est possible après avoir atteint la « Kédoucha », dernière étape développée dans le Méssilat Yécharim.

3. Nos Sages, les ‘Hakhamim, disent que Bil'am le méchant a bénéficié de compétences prophétiques, mais, suite à un très mauvais comportement, elles lui ont été « confisquées » ainsi qu’à tous ceux qui n’ont pas l’obligation d’accomplir toutes les Mitsvot de la Torah.

Voir Midrash Rabba [Vilna], chapitre 20, passage 1 sur Bamidbar, Midrash Tan’houma [Varsovie], Parachat Balak, passage 1, Yalkout Chim’oni, Parachat Balak, paragraphe 771, passage Ar’énou Vélo Karov.

4. Rabbi Moché ‘Haïm Luzzato [1704-1744] nous donne une très belle définition :

En général, pour savoir, il faut voir. Pour s’instruire, il faut lire. Pour atteindre un certain niveau d’érudition, il faut prêter attention.

Le Roua’h Hakodech est le moyen par lequel un savoir parvient du Ciel, sans avoir le besoin de passer par les moyens précités [comme une idée lumineuse nous venant à l’esprit].

Voir Dérekh Hachem, volume 3, chapitre 3.

5. Il y a plusieurs niveaux et catégories de Roua’h Hakodech.

Nos Sages disent :

« Depuis la disparition de ‘Hagaï, Zekharia et Malakhi [les derniers prophètes], nous ne bénéficions plus de Roua’h Hakodech »

Voir Talmud Sota 48b, Talmud Sanhédrin 11a, Talmud Yoma 9b.

Dans ces références, le Roua’h Hakodech fait allusion à la prophétie qui est un niveau de dévoilement assez clair et précis.

Depuis cette époque, nous ne bénéficions plus d’un tel « dévoilement », mais nous jouissons, tout de même, d’un lien très étroit avec Hachem, à travers ceux qui sont plongés dans l’étude de la Torah, comme il se doit [voir Pirké Avot, chapitre 6, Michna 1] -  comme nous le voyons dans les références ci-dessous, à propos de nos Sages et de nos maîtres, à travers les générations, où la vérité leur fut dévoilée sous forme d’intuitions profondes et immédiates et de pressentiments vifs et profonds :

Talmud Erouvin 64b, Talmud Nédarim 50b, Talmud Sanhédrin 11a, Talmud Yérouchalmi Chevi'it, chapitre 9, Halakha 1, Talmud Yérouchalmi Sota, chapitre 1, Halakha 4 [références tirées du Or’hot Yocher, chapitre 26].

Voir, d’autres détails dans Emouna Oubita’hon [Rabbi Avraham Yéchayahou Karelitzs], fin du chapitre 2 : Yech ‘Od Mimidat Habita’hon, Ki ‘Al Habotéa’h Choré Roua’h Hakodech… ainsi que dans Or’hot Yocher, chapitre 26, Ramban sur Talmud Baba Batra 12a, 'Hovot Halevavot, Cha'ar 'Hechbone Hanéfech, chapitre 3, passage Véha'assiri, Ravad sur Rambam, Hilkhot Loulav, chapitre 8, Halakha 5, Hilkhot Beth Habe'hira, chapitre 6, Halakha 14, Hilkhot Michkav Oumochav, chapitre 7, Halakha 7.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN