Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
04:47 : Mise des Téfilines
06:07 : Lever du soleil
13:47 : Heure de milieu du jour
21:28 : Coucher du soleil
22:23 : Tombée de la nuit

Paracha Béhar
Vendredi 20 Mai 2022 à 21:14
Sortie du Chabbath à 22:34
Afficher le calendrier

Pourquoi une bénédiction sur chaque aliment ?

Rédigé le Dimanche 24 Mai 2020
La question de Benjamin G.

Bonjour,

Pourquoi se compliquer la vie en faisant une Brakha spécifique pour chaque aliment ?

Pourquoi ne pas une Brakha générale sur l'alimentation ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
30456 réponses

Bonjour,

Il y a 6 catégories de bénédictions avant la consommation des aliments.

Etant donné qu’à travers le monde qui nous entoure, nous avons la possibilité et le devoir de dévoiler et de découvrir la grandeur et la sagesse d’Hachem, nos Sages, les ‘Hakhamim, ont fixé une Brakha différente pour chaque catégorie d’aliment les uns, plus importants que les autres ou ayant une particularité bien précise.

Le fait de réciter une Brakha bien particulière pour chaque sorte d’aliment est une manière de prouver notre gratitude et notre aptitude à reconnaître le moindre bien dont nous bénéficions quotidiennement.

Voir Bi'our Halakha, passage Péri Ha'èts sur Choul'han ‘Aroukh, chapitre 202, Halakha 1.

Reconnaître la grandeur d’Hachem en récitant une seule Brakha - passe-partout - n’est pas une manière de l’honorer. Nous devrions, même, lui adresser des louanges pour chaque aspiration et expiration.

Voir Midrash Rabba, chapitre 14, passage 9 sur Béréchit et Midrash Rabba, chapitre 2, passage 37 sur Dévarim.

1. Le pain - l’aliment de base : Hamotsi Lé’hèm Mine Haarets,

2. Les aliments à base des 5 céréales - rassasiant et ayant le pouvoir d’augmenter la satiété : gâteaux, pâtes, etc. : Boré Miné Mézonot,

3. Le vin ayant la particularité de « réjouir le cœur de l’homme » et de rassasier : Boré Péri Haguéfène.

Voir Choul'han ‘Aroukh, chapitre 202, Halakha 1 et Michna Broura, passage 2.

4. Les fruits de l’arbre ont une importance particulière par rapport à ceux de la terre : Boré Péri Ha'èts.

Voir Choul'han ‘Aroukh Harav, chapitre 202, Halakha 1.

5. Les fruits de la terre : Boré Péri Haadama.

Selon Rabbi Yéhouda [et, toujours, dans le même ordre d’idée], on doit réciter une Brakha spécifique sur chaque sorte de fruits de la terre [les graines et les légumes] mais la Halakha n’est pas ainsi. Voir Talmud Brakhot 40a.

6. Les aliments qui ne proviennent pas de la terre : viande, poisson, œufs, etc. : Chéhakol Niya Bidvaro.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 5)

Questions au Rav Dayan (tome 5)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 5 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 313 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN