Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
07:10 : Mise des Téfilines
08:19 : Lever du soleil
12:39 : Heure de milieu du jour
16:58 : Coucher du soleil
17:48 : Tombée de la nuit

Paracha Vayétsé
Vendredi 2 Décembre 2022 à 16:37
Sortie du Chabbath à 17:49
Afficher le calendrier

Pourquoi une femme peut écouter un homme chanter et pas l'inverse ?

Rédigé le Lundi 27 Janvier 2020
La question de Anonyme

Chalom Rav,

Pourquoi un homme ne peut pas écouter une femme chanter, alors qu'une femme a le droit d'écouter un homme ?

Merci d'avance.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
32941 réponses

Bonjour,

1. L’homme ne peut pas écouter la voix d’une femme qui chante, car sa nature risque de le pousser à avoir des pensées indésirables. Ce qui n’est pas le cas lorsque la femme parle.

Voir Talmud Brakhot 24a, Levouch - Yoré Déa, chapitre 21, Halakha 1, Gan Naoul, volume 2, chapitre 9, Halakha 1.

2. La femme n’est pas constituée des mêmes fibres. Généralement, elle ne risque pas d’être « emportée » par le souffle de la voix d’un homme qui chante.

Certains décisionnaires font remarquer, cependant, que si la femme ressent sa nature la pousser vers d’autres horizons, cela devient une interdiction.  

Voir Chakh, passage 2 sur Choul'han ‘Aroukh - Yoré Déa, chapitre 352, Halakha 3, Oum Ani ‘Homa, volume 1, page 70, note de bas de page 672, Chévet Halévi, volume 5, réponse 197, passage 2 et Gan Naoul, volume 2, chapitre 9, Halakha 55.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 5)

Questions au Rav Dayan (tome 5)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 5 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 313 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN