Logo Torah-Box

Pourquoi y a-t-il 150 Téhilim ?

Rédigé le Mardi 26 Novembre 2019
La question de André H.

Bonjour Rav,

Pourquoi y a-t-il 150 Psaumes dans le Séfer Téhilim ?

Etant donné que ce livre est divisé en cinq parties (comme la Torah), pouvons-nous faire un rapport avec le chiffre 30 (150/5) et donc la lettre Lamed qui signifie "étude", "apprentissage" ?

Kol Touv.

La réponse de Rav Yossef 'Haïm BENHAMOU
Rav Yossef 'Haïm BENHAMOU
655 réponses

Chalom Ouvrakha,

C'est une question très intéressante !

Pour renforcer votre question, il y a un Midrach dans lequel le roi David demandait à Hachem que la simple lecture d’un Téhilim soit considérée comme une étude et non comme une simple lecture. D’où votre Lamed !

Il y a d’autres notions qui se rapportent au chiffre 150.

- Le Rav 'Haïm Falaggi dit que "Téhilim" est la valeur numérique de "Pidyone" ("expiation"). Ainsi, celui qui lit les 150 Téhilim se voit lavé de tous ses péchés.

- Le Rav Yossef 'Haïm de Bagdad dit dans son livre Ben Yéhoyada (Irouvin 14) que le roi Salomon a fait un "Yam", une sorte de grand bassin, posé sur 12 veaux, pour que les Cohanim fassent Nétilat Yadaïm et Raglaïm.

Ce bassin contenait l’équivalent de 150 Mikvé. Il a fait cela, car, à la création du monde, est mis en valeur le nom Divin "Yéhi" ("que soit la lumière", etc.), qui a pour valeur numérique 25. Cette lumière s’est propagée aux 4 coins du monde, ainsi qu'en haut et en bas, soit dans 6 directions, ce qui nous donne 25 x 6 = 150 et cette lumière tient le monde.

Le roi David a ainsi écrit 150 Téhilim pour influencer dans le monde entier.

Merci D.ieu pour la magnifique Torah que Tu nous as donnée !

Kol Touv.

Mékorot / Sources : Rabbi 'Haïm Falaggi, Ben Yéhoyada.
En chemin vers Hachem (histoires vraies de Téchouva)

En chemin vers Hachem (histoires vraies de Téchouva)

Compilation d'histoires personnelles exceptionnelles de Baalei Téchouva, ces gens qui reviennent à la pratique du Judaïsme, par milliers !

acheter ce livre télécharger sur iTunes

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Yossef 'Haïm BENHAMOU