Aujourd'hui à Paris
06:34 : Mise des Téfilines
07:36 : Lever du soleil
13:03 : Heure de milieu du jour
18:31 : Coucher du soleil
19:16 : Tombée de la nuit

Paracha Terouma
Vendredi 28 Février 2020 à 18:13
Sortie du Chabbath à 19:21


Hiloulot du jour
Rav Mordékhaï Yaffé
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Pourquoi y a-t-il 2 Machia'h ?

Rédigé le Mercredi 1er Août 2018
La question de Michael Jacob B.

Bonjour,

Pourquoi y aura-t-il deux Machia'h, Machia'h ben Yossef et Machia'h ben David ?

Merci.

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
4591 réponses

Chalom Ouvrakha,

Excellente question et sachez que les réponses sont nombreuses et nous allons tenter de répondre de manière très globale.

Au passage, je tiens à vous dire que le Rav Tsadok Hacohen de Louvlin ainsi que le Sfat Emet et le Chem Michmouel se sont aussi penchés sur cette question et y ont répondu à plusieurs reprises dans leurs livres respectifs.

En fait, la première délivrance (celle de la sortie d'Égypte), qui sera reproduite pour notre prochaine délivrance, fut réalisée à l'aide et avec l'intermédiaire de deux saints (Moché et Aharon). Ainsi, nous explique le Trsor Amor (Parachat Béha'alotékha), nous devons avoir recours à deux saints (Machiah ben Yossef et ben David) pour pouvoir accéder à notre prochaine délivrance.

Le Aroukh Laner (Soucca 52b) nous explique que l'un combat le mal avec la force du feu (Yossef - voir Ovadia 1, 18) et le deuxième combat le mal pour nous amener à la délivrance avec la force du souffle (Roua'h - la parole, logique). Voir Isaïe 11, 1.

Ainsi, le Chem Michmouel (Parachat Vayichla'h - 1916) nous explique que l'un vient corriger le défaut de l'orgueil et l'autre celui des envies matérielles.

Le Maharal de Prague (Nétsa'h Israël chapitre 37) explique que le Machia'h ben Yossef travaille sur le cœur (sentiments etc.), mais ne réussira pas. Enfin, le Machia'h ben David travaillera la tête (la raison et la logique - Roua'h, qui est le souffle, voir Horayot 11b) et réussira.

Le Rav Tsadok Hacohen dans son livre "Divré 'Halomot" (note 22) nous explique (selon ma modeste compréhension) que Moché a enlevé l'impureté des Bné Israël et Aharon a ajouté de la pureté.

Ainsi (selon cette interprétation, qui est personnelle), nous pouvons comprendre que le Machia'h ben Yossef nous enlèvera l'impureté et Machia'h ben David nous rajoutera de la pureté.

C'est donc, comme nous l'explique le Rav Saadia Gaon dans son livre "Haémounot Véhadé'ot" (Maamar 8), que si nous faisons Téchouva avec le Machia'h ben Yossef et que ce dernier réussit à nous "tracer notre chemin" (voir Malakhi 3, 1), c'est alors aussitôt que le Machia'h ben David viendra.

Mais, malheureusement, si le Machia'h ben David vient avant que le Machia'h ben Yossef n'ait effectué son rôle en préface, 'Hass Véchalom, le Machia'h ben David serait tué, car le peuple ne le méritera pas encore.

Le Chla Hakadoch (Parachat Vayéchev, Torah Or, notes 28, 33, 36, 37) nous explique plus précisément que tout le rôle du Machia'h ben Yossef est de réparer ce qui a été abimé lors de la coupure du royaume de David en deux.

Cette coupure a eu lieu à cause de Yérovam qui était descendant de Yossef et le Machia'h ben "Yossef" ne vient que pour préparer le terrain au Machia'h ben David, afin de rétablir sa royauté de manière parfaite, quitte à mourir pour cela (et c'est ainsi qu'il pourra retrouver le pardon sur cette déchirure qui fut causée).

Voilà pourquoi il faut deux Machia'h et qu'il est possible que celui de Yossef soit tué, que D.ieu préserve (et nous prions pour que cela ne se passe pas. Voir Ben Ich 'Haï Parachat Béchala'h 20).

Je voudrais conclure en rapportant les propos du Sfat Emet (Parachat Vayéchev 1883), qui nous explique qu'en fait, les deux rois (Yossef et David) se complètent et n'ont rien de contradictoire, mais les frères de Yossef ont pensé que Yossef veut prendre la place du roi (Yéhouda et donc David) et ont voulu tuer Yossef pour cela, et, à leur niveau, c'était une erreur qui leur fut reprochée.

Que D.ieu fasse que nous comprenions tous qu'il n'y a pas de "contradictions" entre les mouvements ('Hassidout, Ashkénaze, Séfarade etc.), mais une approche différente et complémentaire.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA
Projet dédié par un généreux donateur