Aujourd'hui à Paris
07:30 : Mise des Téfilines
08:38 : Lever du soleil
13:00 : Heure de milieu du jour
17:23 : Coucher du soleil
18:13 : Tombée de la nuit

Paracha Bo
Vendredi 22 Janvier 2021 à 17:14
Sortie du Chabbath à 18:26
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Pourquoi Ya'acov a laissé un vide en quittant Béèr Chéva' ?

Rédigé le Mercredi 25 Novembre 2020
La question de Eric A.

Chalom Rav,

La sortie de Ya'acov Avinou de Béèr Chéva' a laissé un vide (Rachi dans "Vayétsé"), mais pourtant, Its’hak Avinou était encore à Béèr Chéva' ?!

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
23797 réponses

Bonjour,

1. Je vous félicite pour votre question. Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

2. Votre question est mentionnée dans le Midrash Rabba sur Béréchit, chapitre 68, fin du passage 6.

Rabbi ‘Azaria répond :

« Lorsqu'il y a UN SEUL Tsadik [Its’hak] en ville, l'influence sur les habitants et le grand bénéfice qu’ils en tirent sont différents de l’influence et des privilèges dont ils bénéficient lorsqu’il y a DEUX Tsadikim [Its’hak et Ya'acov]. »

Ce Midrash est rapporté dans le Sifté ‘Hakhamim [pas le ‘Ikar Sifté ‘Hakhamim], passage 5 sur Rachi, chapitre 28, verset 10.

3. Nous retrouvons cette même idée à propos de Sedom. Avraham Avinou prie Hachem pour qu’Il ne détruise pas cette ville de méchants si seulement il y a des Tsadikim qui s’y trouveraient ; car pour lui, la présence même de quelques Tsadikim est suffisante pour espérer que par leur exemple et leurs enseignements, les méchants fassent Techouva : très peu de lumière suffit pour faire disparaître l'obscurité ! Voir Drach Moché [Rav Moché Feinstein] sur Béréchit 18, verset 23.

Seconde réponse

Lorsque Ya’acov Avinou quitta la ville, Its’hak Avinou, avait déjà perdu la vue. Voir Rachi sur Béréchit 27, verset 1.

Nos Sages disent qu’une personne totalement privée du sens de la vue est considérée comme n’étant plus de ce monde. Talmud Nédarim 54b.

Donc, lorsque Ya’acov Avinou quitte sa ville natale, Its’hak Avinou s’y trouve encore, certes, mais son influence n’était plus aussi considérable.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN