Aujourd'hui à Paris
06:34 : Mise des Téfilines
07:37 : Lever du soleil
13:43 : Heure de milieu du jour
19:49 : Coucher du soleil
20:34 : Tombée de la nuit

Paracha Nitsavim
Vendredi 27 Septembre 2019 à 19:20
Sortie du Chabbath à 20:24


Hiloulot du jour
Rav Yossef-Haïm Sitruk
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Prendre le meilleur avocat = manque de Emouna ?

Rédigé le Mardi 13 Août 2019
La question de Benjamin G.

Chalom,

J'ai lu des histoires de Gdolim (Grands de la génération) qui prenaient les meilleurs médecins, les meilleurs avocats.

La Emouna (foi en D.ieu) ne nous dit pas de prendre n'importe lequel ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
16517 réponses

Bonjour,

Dans un sens, vous avez parfaitement raison, car ce n'est ni le médecin qui guérit, ni l'avocat qui défend, ni le soldat qui sauve.

La délivrance dépend de très nombreux facteurs qui échappent à notre manière de raisonner.

David Hamélekh n'a-t-il pas tué Goliath avec une simple pierre ? Samuel 1, chapitre 17, verset 49.

Avraham Avinou n'a-t-il pas été en guerre avec de la terre et de la paille. La terre se transforma en flèches; et la paille, en épée et en lances.

Voir Talmud Taanit 21a, Talmud Sanhédrin 108b-109a, Midrash Tan'houma [Bober], Parachat Lekh Lékha, chapitre 19 et Yalkout Chim'oni, Parachat Lekh Lékha, passage 73.

Lorsqu'Hachem a décidé de délivrer une personne, cela peut se faire au travers de n'importe quel moyen.

Pour d'autres références à ce sujet :

Voir Vayikra, chapitre 26, versets 3-8, Les juges, chapitre 7, verset 7, Les rois 2, chapitre 19, verset 35, Michlé, chapitre 21, verset 1, Téhilim 20, verset 8, Téhilim 127, verset 1, Téhilim 149, verset 6, 'Hayé Adam, Klal 65, Halakha 1.

Cependant, il faudrait percer le secret de la conduite des "Grands" que vous mentionnez.

Voici, en bref, l'argument essentiel que l'on pourrait avancer :

Lorsque l'on doit se soigner, on ne fait pas appel à une personne qui fabrique des meubles de luxe.

Lorsqu'il s'agit d'une intervention chirurgicale très complexe, on ne fait pas appel à un spécialiste en pédiatrie. On fait appel à un grand professeur, de renommée mondiale.

Le fait de louer les services des "meilleurs médecins ou des meilleurs avocats" n'est pas "toujours" la preuve d'un manque de Emouna; c'est, tout simplement, se diriger vers celui qui est le mieux placé pour gérer le dossier en question. C'est la moindre des Hichtadlout [efforts que nous avons l'obligation de faire].

Pour d'autres détails à ce sujet, cliquez sur le lien suivant :

https://www.torah-box.com/question/prendre-une-assurance-annulation-manque-de-emouna_40380.html

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur