Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
04:19 : Mise des Téfilines
05:50 : Lever du soleil
13:54 : Heure de milieu du jour
21:57 : Coucher du soleil
22:59 : Tombée de la nuit

Paracha Kora'h
Vendredi 1er Juillet 2022 à 21:39
Sortie du Chabbath à 23:03
Afficher le calendrier
Projet dédié par un généreux donateur
Vidéo Importante
Torah-Box & vous
Mercredi 29 Juin 2022

Prendre une assurance annulation = manque de Emouna ?

Rédigé le Lundi 29 Juillet 2019
La question de Yaniv B.

Chalom Rav,

Est-ce que prendre une assurance annulation pour un voyage constitue un manque de Emouna (foi en D.ieu) ?

Kol Touv.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
31016 réponses

Bonjour,

Avant de répondre à votre question, il serait "profitable" de dire que certains de nos maîtres font remarquer que la Ketouba - signée par chacun, le jour de son mariage - est une "forme" de "contrat d'assurance" où l'un des paragraphes garantit à la femme un certain "minimum" en cas de décès du mari ou en cas de séparation. Voir Talmud Yebamot 84a, 89a, Talmud Ketoubot 10b, 11a, 15b, 39b, 54a et Choul'han 'Aroukh - Even Haézer, chapitre 93, Halakha 1, Cha’aré Tsédek [Rav Yona Metzger / Rav Ratson ‘Aroussi], volume 7, pages 23-26. Donc, apparemment, l'idée "existe", depuis l'aube des temps :)

L’opinion de Rav Moché Feinstein

Toutes les catégories d’assurances sont absolument permises et la souscription de tous les types de contrat ne contredit en rien la Emouna que nous devons avoir en Hachem - Qui est à l’origine de tout et de tout ce dont on a besoin.

De même qu’il est permis d’investir des efforts pour subvenir à ses besoins et il ne faut pas « compter sur les miracles », il est absolument permis de souscrire des contrats d’assurance de tout type : assurance de biens, assurance habitation, prévoyance, etc. [assurance-vie, également] afin d’être acquitté de l’obligation que nous avons, tous, de faire une Hichtadlout [faire des efforts] pour obtenir notre gagne-pain, subvenir à nos besoins et éviter toute perte éventuelle.

Voir Iguerot Moché, Ora’h ‘Haïm, volume 2, réponse 111 et Chévet Halévi, volume 4, réponse 1, Cha’aré Tsédek [Rav Yona Metzger / Rav Ratson ‘Aroussi], volume 7, pages 23-26.

L’opinion du ‘Hafets ‘Haïm

Selon Rabbi Israël Meïr Hacohen : si l’on ressent, profondément, une Emouna en Hachem, il est possible de ne pas souscrire un contrat d’assurance [si l'on encourt aucun risque, bien entendu].

Voir Hachabbath Bim’hitsat Hé’hafets ‘Haïm [Rav Nathan Tsvi Yaroum], page 293, Mikhtevé Hé’hafets ‘Haïm, page 93 et ‘Hachouké ‘Hémed sur Talmud Nidda 65a.

ATTENTION !!! IL VA SANS DIRE QUE LES CONTRATS D’ASSURANCE OBLIGATOIRES - AUTOMOBILE, HABITATION [DANS CERTAINS PAYS], ETC. NE FONT L’OBJET D’AUCUNE DISCUSSION ET IL EST INTERDIT DE S’EN LIBÉRER - QUELLE QU’EN SOIT LA RAISON !

N’oublions, surtout pas, ce que nous dit Chlomo Hamélekh :

Aucun malheur [malchance] ne surprend le juste; mais les méchants sont accablés de maux. Michlé, chapitre 12, verset 21.

De nos jours, les choses ne sont plus aussi évidentes qu’à l’époque du ‘Hafets ‘Haïm et si l’on veut se considérer comme un Tsadik, ayant une profonde Emouna, il faut, tout d’abord, consulter un Rav.

En guise de conclusion, rappelons, ce que nous disent les versets :

Béni soit l'homme qui Se confie en l'Eternel, et dont l'Eternel est l'espoir!

II sera tel qu'un arbre planté au bord de l'eau et qui étend ses racines près d'une rivière: vienne la saison chaude, il ne s'en aperçoit pas, et son feuillage reste vert: une année de sécheresse, il ne s'en inquiète point, il ne cessera pas de porter des fruits.

Jérémie, chapitre 17, versets 7-8.

J’ai été jeune et je suis devenu vieux: jamais je n’ai vu un juste délaissé, ni ses enfants obligés de mendier leur pain.

Tous les jours il fait des dons, il prête; et ses descendants deviennent une bénédiction.

Fuis le mal et fais le bien: tu habiteras éternellement [le pays].

Car le Seigneur aime le droit et il ne délaissera pas ses fidèles: ils sont protégés à jamais; mais la race des méchants sera exterminée.

Les justes posséderont la terre, et ils y habiteront pour toujours.

La bouche du juste profère la sagesse, et sa langue énonce le droit.

La loi de son Dieu est dans son cœur, ses pas ne chancellent point.

Le méchant fait le guet pour perdre le juste, il cherche à lui donner la mort.

L’Eternel ne l’abandonne pas entre ses mains; il ne le laisse pas condamner quand il paraît en justice.

Tourne ton attente vers l’Eternel et garde sa voie, et il t’élèvera en te donnant la possession du pays; tu assisteras à l’extermination des méchants.

J’ai vu le méchant triomphant et majestueux comme un arbre verdoyant;

Il n’a fait que passer, et voici, il n’est plus; je l’ai cherché, impossible de le trouver.

Observe l’homme intègre, regarde le juste; certes il y a une postérité pour l’homme pacifique.

Les pécheurs, au contraire, seront détruits tous ensemble. La postérité des méchants sera exterminée.

Le salut du juste vient de l’Eternel; il est leur citadelle au temps de la détresse.

L’Eternel les aide et les délivre, il les délivre des méchants, il les sauve, car ils se sont abrités en lui.

Téhilim 37, verset 25-40.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 6)

Questions au Rav Dayan (tome 6)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 6 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 350 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur