Logo Torah-Box

Prier dans une chambre avec WC sans porte

Rédigé le Jeudi 8 Décembre 2022
La question de Anonyme

Bonjour,

Peut-on prier dans une chambre où les toilettes n'ont pas de porte ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38977 réponses

Bonjour,

Cette question a été posée pour les prisons où les toilettes se trouvent dans les cellules, sans séparation.

1. Tout d'abord, il faut savoir qu'à la porte d'une telle chambre, il faut fixer une Mézouza avec Brakha car après tout, il s'agit essentiellement d'une chalmbre et non de toilettes. Melamedkha Lého'il, volume 1, page 277, Haotsar [recueil], volume 25, page 20, paragraphe 3, Ma'yan Omer, volume 6, page 199, Halikhot 'Olam, volume 8, Parachat Ki Tavo, Halakha 24.

2. La Mézouza doit être fixée derrière la porte et non à l'intérieur de la chambre. Si cela n'est pas envisageable, il est possible de la fixer à l'intérieur mais son boitier devra être opaque. De préférence, on la recouvrira, également d'un tissu.

3. En ce qui concerne les prières et les bénédictions à réciter :

A priori, il est souhaitable de créer une séparation entre la cuve et le reste de la chambre. De cette manière il sera possible de réciter les prières ainsi que toutes les bénédictions mais à condition que l'intérieur de la cuve soit propre et qu'il y ait une odeur agréable dans la chambre. 

Pour faire la séparation, il faut installer verticalement deux tasseaux de bois et un autre, posé sur la partie supérieure des deux autres tasseaux; comme cela : Π

Il est également possible d’installer un rideau qui entourera la cuve et la séparera du reste de la chambre. Le rideau sera toujours fermé [sauf en cas d'utilisation] et surtout au moment de la Nétila. Ainsi, on considérera la cuve comme étant à l’extérieur de la chambre. Voir Or Létsion, volume 1, question 1 et volume 2, chapitre 1, question 9 et Pisské Techouvot, chapitre 4, fin du passage 19 et note 198.

Si ces deux solutions ne sont pas envisageables [c.q.f.d.], il sera tout de même permis de réciter des prières à condition que l'intérieur de la cuve soit propre et qu'il y ait une odeur agréable dans la chambre. Haotsar, volume 25, page 48.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Olivier découvre le judaïsme

Olivier découvre le judaïsme

Olivier ne s’est jamais posé de questions sur la vie jusqu'au jour où sa mère, sur son lit de mort, lui révèle qu’il est juif...

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN